Actuellement au Frac Normandie Caen

Le Frac Normandie Caen invite 2 artistes du 29 mai au 19 septembre 2021, l'un pour une exposition monographique, l'autre pour une exposition d'images originales emblématiques.

Senza fine de Jacques Julien

L’artiste Jacques Julien présente une exposition monographique à laquelle est associé en filigrane l’artiste franco-italien Fabio Viscogliosi pour leur proximité amicale et esthétique.

Jacques Julien prépare son exposition Senza fine depuis La Villa Médicis, Académie de France à Rome dont il est l’heureux pensionnaire depuis septembre 2020.

L’exposition prend corps depuis son atelier romain, faisant de ce dernier l’enjeu même de l’exposition au Frac Normandie - site de Caen. Dans des subtils jeux de formes, de rapports d’échelle et de simulacres, Jacques Julien opère le déplacement de son atelier de la Villa Médicis dans l’espace d’exposition du Frac où il y déploie de nouvelles œuvres en lien avec le contexte du moment : Rome, l’Italie, les collaborations artistiques, l’architecture et les jardins de la Villa.

L’exposition s’articule autour de trois ensembles d’œuvres suggérant chacun un point de vue du travail en atelier. Sur une vaste scène ronde de quatre mètres de diamètre, des sculptures anthropomorphes de la série Les figurants prennent la pause, inspirées directement de statuaires de la Renaissance présentes dans les jardins de la Villa.

Découvrir le catalogue de l'exposition

Krypton series de Bettina Samson

Au Frac Normandie site de Caen, Bettina Samson conçoit l’exposition Krypton Series du nom éponyme d’une série d’images débutées en 2019 pour une édition du collectif d’artistes Fanfiction 93. Sur le même principe, elle propose pour l’exposition dix-neuf images originales emblématiques de la manière dont elle produit des photographies sans appareil photographique : des scans d’objets anecdotiques dont elle opère la composition à même la vitre. Agrandies pour l’exposition au format affiche, elles rythment le mur pour déployer une chorégraphie d’éléments flottant, effectuant une danse luxuriante dans un milieu sombre.

En découle une production plus abstraite, Liquid Story, papier peint apposé sur un mur au format 16/9 réalisé à partir de petits objets et végétaux plongés dans un liquide révélateur. Un effet aquatique ou de sinuosité organique s’installe ainsi petit à petit dans l’ensemble des œuvres.

Comme une extraction, l’œuvre Scories Story émerge de ce monde analogique et met en évidence le process de camouflage, alors que deux petits globes oculaires scrutent lentement, par un mouvement continu de droite à gauche et de gauche à droite, l’ensemble de l’exposition.

Découvrir le catalogue de l'exposition