« Aprender un idioma también es conocer su cultura a través del intercambio y el compartir ».

Tel est l’intitulé du projet eTwinning mené par Stéphanie Cheriaa du collège Maximilien Robespierre à Saint-Étienne-du-Rouvray.

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 4 minutes

Désireuse de trouver des correspondants à ses élèves de 4e section européenne afin de donner corps à leur apprentissage de l’espagnol, elle s’inscrivit sur la plate-forme eTwinning. Sylvia Picallo, professeur à Pampelune, rentrait en contact avec elle.

Toutes deux cherchaient à donner plus de sens à leur enseignement et à accroître la motivation de tous. Conscientes des difficultés à mettre en place des mobilités au regard de la situation financière de la majorité de leur public, elles se sont attachées à leur faire connaître une autre culture et à créer un climat qui permettrait de tisser des liens d’amitié entre les deux classes. Une fois leur projet construit et approuvé par leurs chefs d’établissement respectifs, elles l’ont présenté à leurs élèves. L’adhésion fut immédiate. Leur année fut rythmée par six tâches et une visioconférence.

Les deux enseignantes ont veillé à faire travailler toutes les compétences propres à leur discipline, mais également à mobiliser de nombreux collègues (documentaliste, arts plastiques, informatique,…). Montage vidéo, powerpoint, photographies, techniques de la bande dessinée ou structure du conte,  les élèves ont eu l’occasion de montrer toutes les facettes de leurs talents. Leurs parents ont également pu participer lors de la cinquième activité : cuisine. Les élèves ont échangé des recettes via la plateforme sous forme de diaporamas avant d’élaborer les différents plats dans leurs établissements respectifs et de les faire déguster aux membres de l’équipe éducative et à leurs familles. Ce projet a obtenu le label national eTwinning, puis le label européen avant d’obtenir la consécration avec la victoire au concours national. Ce fut l’occasion pour Jason Maucolin, principal du collège, et Stéphanie Cheriaa d’organiser une cérémonie très simple mais émouvante de remise des diplômes et présentation du trophée qui avait été confié à deux élèves de la classe à Paris par la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem. Une année qui restera longtemps gravée dans les mémoires de tous !