Bourses de mobilité pour les lycées français à l'étranger - 2021 / 2022

Certains lycées français en Europe proposent chaque année d'accueillir quelques élèves scolarisés en France pour une période d'un à deux ans (classes de première et terminale).

Temps de lecture 5 minutes

Les bourses de mobilité dans les lycées français à l'étranger (Londres, Dublin, Munich, Vienne, Madrid et Barcelone) permettent à des élèves d’horizons différents de bénéficier pendant une année d’une scolarité dans des conditions exceptionnelles et d’enrichir leur parcours scolaire, culturel et personnel.

Devant le succès de ce dispositif et malgré les incertitudes actuelles, la campagne pour l'année scolaire 2021-2022 est lancée. La mise en œuvre de ce dispositif sera bien entendu conditionnée à une évolution favorable du contexte sanitaire à la rentrée scolaire 2021-2022.

Accueil des boursiers

Dans chacun des six lycées français à l’étranger, l’accueil des boursiers est envisagé dans les classes de première et terminale de la voie générale. Au lycée français de Barcelone, l’accueil des boursiers est également prévu dans la classe de terminale STMG (sciences et technologies du management et de la gestion).
Les candidats devront choisir deux enseignements de spécialité, un enseignement optionnel parmi les matières de terminale et éventuellement un enseignement optionnel parmi les options de première dispensées par le lycée en terminale. Vous trouverez en annexe 1 les enseignements de spécialité, de langues vivantes et options dispensés dans ces établissements.
Il est rappelé qu’en fonction des capacités d’accueil des établissements et de leurs contraintes et du contingent réduit des bourses à répartir, les possibilités d’accueil sont arrêtées lors de la commission des bourses de mobilité à l’étranger.
Les candidats pour le lycée français de Londres doivent impérativement avoir au moins 16 ans au jour de la rentrée scolaire fixée par le lycée de Londres.

Avis et rôle des chefs d’établissement

Les chefs d’établissement doivent susciter des candidatures parmi les élèves présentant les conditions de scolarité requises et dont le comportement, les aptitudes et les résultats scolaires permettent d'escompter qu'ils tireront profit d'une année de scolarité à l'étranger.
C’est pourquoi il leur est demandé de retenir les dossiers des élèves dont le parcours scolaire et les résultats répondent le mieux aux exigences nécessaires pour effectuer leur cursus de première ou de terminale au sein des six lycées français à l’étranger.
Ils sont invités à organiser, avec le professeur principal, un entretien avec les candidats afin d’émettre un avis sur le comportement et les aptitudes de ces élèves ainsi que sur leurs motivations, leurs capacités d’autonomie et d’adaptation loin de leurs familles.
De plus, les chefs d’établissement s’attacheront tout particulièrement à encourager les candidatures d’élèves déjà boursiers de lycée. Dans cet objectif, le dispositif a été aménagé pour permettre, en fonction du quotient familial, l’attribution de bourses pouvant couvrir la totalité des frais liés à la scolarité à l’étranger, ainsi qu’une aide forfaitaire aux frais de voyage pour les élèves déjà boursiers de lycée.

Information des familles

Les chefs d’établissement doivent donner aux familles des candidats dont ils soumettent la candidature les informations qui leur permettront de constituer le dossier de candidature en connaissance de cause et en temps utile.
Outre les conditions de scolarité exigées, il convient d'indiquer aux parents que le montant annuel de la bourse varie en fonction des ressources des familles et selon l’échelon résultant du quotient familial. La bourse accordée peut ainsi varier de 30 % à 100 % des frais liés à la scolarité dans un lycée français à l’étranger.
Deux annexes sont proposées à cet effet :

  • une fiche d’auto-évaluation destinée aux familles (annexe 2) ;
  • une notice d’information pour chacun des lycées, donnant une estimation des frais liés à la scolarité (annexes 3 à 8).

Constitution des dossiers de candidature

La candidature se fait à l’aide de l’imprimé spécifique de demande de bourse de mobilité dans les lycées français à l’étranger (annexe 9). Il peut aussi être téléchargé sur la page Bourses pour les lycées français de Londres, Dublin, Munich, Vienne, Madrid, Barcelone du site eduscol.education.fr.
Chaque élève peut candidater pour un seul établissement ou pour deux établissements d’un même secteur linguistique : Dublin et/ou Londres, Barcelone et/ou Madrid, Munich et/ou Vienne.
Dans le cas où deux établissements sont demandés, il est nécessaire de constituer un dossier pour chaque lycée et d’indiquer l’ordre des vœux.
Les familles des candidats seront invitées à joindre au dossier dûment renseigné, les documents suivants :

  • la lettre de motivation rédigée par l'élève ;
  • l'avis d'imposition ou de non-imposition concernant les revenus perçus au cours de l’avant-dernière année civile par rapport à celle de l’année de la demande (par dérogation au décret du 30 août 2019). À titre d’exemple, pour la rentrée de l’année scolaire 2021-2022, ce sont les revenus de 2019 qui seront pris en considération, mentionnés sur l’avis d’imposition 2020 ;
  • la copie du premier bulletin trimestriel de l'année scolaire en cours et du dernier bulletin trimestriel de l'année scolaire précédente ;
  • les candidats bénéficiaires d’une bourse au mérite devront également joindre la copie de la notification d’attribution sur laquelle est précisé le montant annuel de la bourse au mérite.

Ce dossier devra être complété par les soins de la direction de l'établissement scolaire qui y joindra :

  • l'avis des professeurs sur le travail et les aptitudes du candidat ;
  • l'avis du chef d'établissement décrit ci-dessus.

Vous utiliserez à cet effet l’annexe 10 (classe de seconde) ou l’annexe 11 (classe de première).

La totalité des pièces devra être retournée à la Dareic pour le jeudi 29 avril, délai de rigueur, à dareic@ac-normandie.fr.