Cérémonie des ZoscarZ 2016

Jeudi 9 juin s'est tenue la sixième édition de la cérémonie des ZoscarZ au Trianon Transatlantique de Sotteville-lès-Rouen

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Les élèves de 4e euro anglais du collège Jean Zay, de 3e euro allemand, 3e5 espagnol et 3e6 anglais du collège Émile Zola, de 2nde Bachibac du lycée Val de Seine et d’Avocet House Specialist Education de Norwich ont joué sur scène des extraits de films sur le thème des années 40 à l’occasion d’une vraie fausse cérémonie des Oscars. 

Cette action a intégré de nombreux autres élèves que ceux présents sur scène : figurants, journalistes qui rédigeront la ZoscarZ Tribune, hôtesses d’accueil, gardes du corps, ouvreuses qui dirigent le public en anglais. Les parents jouent aussi le jeu en venant assister au spectacle en tenue de gala. Un projet très fédérateur donc, qui regroupe trois établissements, et sait allier efficacité pédagogique et plaisir.

20 heures, un défilé de voitures dépose les acteurs devant la salle de spectacle. La sécurité est sur les dents, veillant à ne pas se laisser déborder par des fans enthousiastes et des paparazzi en mal de scoop. Interviews, sourires au public, montée des marches, les stars se prêtent de bonne grâce au rituel du festival. Sous un beau soleil normand, c’est un feu d’artifice de voilettes,chapeaux, robes de soirée et smokings qui prend possession des lieux. Programmes, places réservées, tout est fait pour le confort des spectateurs qui sont accueillis en musique par des chants américains des années 40. Merci aux quatre " sisters" pour leurs brillantes interprétations !

Pascal Touch et Carly Assael-Alexander, maîtres de cérémonie, assurent les transitions en anglais. Les extraits se succèdent - Radio Days, La Niña de tus ojos, Die Feuerzangenbowle, Meet Frankenstein, The British are coming, ¡Ay, Carmela!, Sein oder Nichtsein, Arsenic and Old Lace, The Women, Ahí está el detalle et Inglorious Basterds - pour le plus grand plaisir d’une salle conquise. Un salut final des quelque quatre-vingt-dix acteurs, et le jury composé de professionnels du spectacle et d’enseignants de langues se retire pour délibérer. 
Aucun temps mort lors de cette magnifique soirée. Pendant que le jury vote pour désigner les vainqueurs dans les catégories : meilleur acteur, meilleure actrice, meilleur second rôle masculin, meilleur second rôle féminin, meilleure scène, meilleure phonologie (dans chacune des trois langues) et meilleur film étranger (allemand ou espagnol), un quiz est proposé à la salle. Les élèves ont enregistré quinze clips parodiques de films des années 40 ou traitant de cette période tels que The Grapes of Wrath, Der Blaue Engel ou La lengua de las mariposas. Au public de reconnaitre l’original en s’aidant d’une liste fournie.
Et c’est le moment tant attendu : la proclamation des résultats et la remise des trophées. Cris de joie et applaudissements retentissent. 
Un grand bravo à Pascal et Isabelle Touch, professeurs d’anglais qui sont à l’origine de ce projet. L’idée d’organiser une vraie fausse cérémonie des Oscars leur est apparue comme une façon judicieuse de mener un travail méticuleux sur les schémas prosodiques. Mettre en scène de courts extraits est un exercice très formateur car les élèves doivent apprendre à s’écouter, à respecter la parole de l’autre, à parler fort et distinctement, à maîtriser leurs peurs. Un travail soutenu a été mené sur le corps, la voix et l’occupation de l’espace.

Vivement l’édition 2017 de ces ZoscarZ qui n’ont rien à envier à leurs grands frères !