Concours #MEGA 2020

Concours ouvert aux établissements scolaires et aux associations ou clubs de loisir européens

Temps de lecture 4 minutes

À l’occasion de la campagne du Forum civique européen « #MEGA – Make Europe Great for All / Faire l’Europe pour tous », un concours intitulé « #MEGA 2020 : La jeunesse s’engage pour l’Europe des citoyens » avait été organisé par l’AEDE-France (Association Européenne de l’Éducation, section française de l’Association Européenne des Enseignants).

Ce concours ouvert aux établissements scolaires et aux associations ou clubs de loisir européens visait la production d’une vidéo de trois minutes au maximum illustrant la vision des jeunes d’une Europe basée sur la démocratie et la liberté, les droits et l’égalité, la justice sociale et climatique, la solidarité et l’inclusion, la paix et un environnement durable... Les productions devaient être élaborées par des groupes de trois à cinq élèves accompagné-e-s par un-e adulte référent-e. Un seul prix a été décerné pour chacune des quatre catégories d’âge, ce qui donne un relief particulier à la distinction obtenue par le lycée Françoise de Grâce, Le Havre, qui avait été approché de par sa qualité d’École ambassadrice du Parlement européen et s’est brillamment illustré en remportant la catégorie C - jeunes nés en 2003, 2004 et 2005.

Laëtitia Van Heel et Céline Troallic, professeures d’économie gestion, option vente, en classe de première Baccalauréat Professionnel Commerce, avaient décidé de faire confiance au talent créatif de leurs élèves et leur avaient donné carte blanche dans la réalisation de la vidéo. L’ensemble de la classe s’est investi dans le projet, a cherché des idées, rédigé un synopsis, tourné des rushes, monté la vidéo et présenté un projet fini en quatre semaines, le tout sous la houlette de Matthieu – un des quatorze élèves de la classe - qui a été un vrai moteur dans ce projet, et ce, pour le plus grand plaisir de Frédérique Cheinisse, proviseure, qui se réjouit pour ses élèves : « Ils ont tout fait eux-mêmes, y compris le montage de la vidéo. Nous sommes ravi-e-s de ce succès qui les valorise. ».

Le mot de la fin à Matthieu : « On a tout de suite été attiré-e-s par ce projet car c’est quelque chose qu’on ne fait pas d’habitude. Toute la classe était partante et a participé même si juste cinq élèves ont été filmé-e-s. On a essayé de dégager cinq catégories et d’y mettre de l’humour. On a aussi décidé de tout faire en anglais. On a pris deux journées entières à filmer avec nos téléphones et j’ai tout monté à partir des rushes. Il m’a fallu trois week-ends mais c’était super à faire. Gagner a été un plus et on était tous choqué-e-s ! En fait, on était content-e-s d’avoir fait la vidéo et ça nous suffisait.»