Concours scolaire du petit journal du Patrimoine

Chaque année, la Fédération Patrimoine-Environnement, reconnue d’utilité publique, organise le concours scolaire du petit journal du Patrimoine, agréé par le ministère de l’Éducation nationale.

Pour l’année scolaire 2020-2021, la 16e édition met à l’honneur le thème : Le bois est partout !

Le Concours scolaire du Petit Journal du Patrimoine, qu’est-ce que c’est ?

Des recherches et des découvertes à partager

Agréé par le ministère de l’Éducation nationale, ce concours a pour objectif de faire découvrir aux élèves de CM1, CM2, 6e et 5e le patrimoine de proximité, tout en les initiant aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ainsi qu’au métier de journaliste.

Une expérience unique

Les élèves, avec leur professeur, doivent réaliser un petit journal au cours de l’année scolaire. Une maquette, fournie par nos soins, peut servir de modèle.
Ce travail commun s’attache à l’étude d’un ou des patrimoines (sites, édifices ou savoir-faire) environnants. Pour cela, les élèves vont à la rencontre des acteurs locaux (associations, écomusées ou autres) et artisans qui œuvrent pour la sauvegarde d’un patrimoine, bâti ou immatériel, ou d’un savoir-faire traditionnel.

Une aventure pédagogique passionnante

Le Petit Journal du Patrimoine peut être produit dans le cadre ou non d’un dispositif de l’Éducation nationale (classe du patrimoine, classe à Projet Artistique et Culturelle, itinéraire de découverte…) ou bien dans le cadre des temps d’activités périscolaires.

Des prix qui sensibilisent les élèves

En 2020, les lauréats ont reçu un diplôme et un abonnement à Arkéo, magazine de découverte de l’archéologie pour les 7/10 ans. La Société Kléber Rossillon a offert, pour le premier prix, une visite gratuite à choisir parmi les douze sites prévus dans le règlement.

Ce concours est organisé pour la 16e année consécutive par la Fédération Patrimoine Environnement, en partenariat avec Arkéo-Editions Faton, l’Association des Journalistes du Patrimoine et la Société Kléber Rossillon.