Création d'un "Monopoly" version Pont-Audemer par les élèves de la classes relais

Huits élèves de la classe relais du collège Pierre-et-Marie-Curie ont mis sur pied une version inédite du célèbre jeu de société, le coordinateur va même tenter de l'éditer, en accord avec la municipalité.Devenir le plus riche propriétaire de Pont-Audemer sera peut-être bientôt possible !

Des pions créés à l'aide d'une imprimante 3D

  • La prison, elle, a disparu pour devenir un tourbillon tandis que les gares ont été remplacées par des établissements scolaires.

"Nous avons exploré les contes, les légendes et l'histoire de Pont-Audemer", explique Jean-Philippe Demare le coordinateur de la classe, qui est accompagné de Mélanie Mrozinski l'assistante d'éducation, "Nous voulions que les élèves apprennent à bien connaître leur environnement pour mieux aborder les territoires dans un travail pluridisciplinaire".

Pendant treize semaines, ces jeunes de 4e et 3e en voie de déscolarisation et de désocialisation ont travaillé avec les professeurs de lettres, d'Histoire-géographie et de technologie pour imprimer les pions en 3D.
"Ils se sont bien débrouillés car ils ont fait la maquette et le dessin complet", explique Laurent Mendes professeur de technologie.
"C'était le plus difficile à faire car tout était au millimètre près", explique Lionel Momba 15 ans un collégien de Brionne.

  • Les pions classiques du Monopoly ont été remplacés par un kayak, une planche ou encore un bateau, en référence à la Risle.

Dispositif classe relais

"C'est une véritable découverte pour ces jeunes car pour la plupart, ils ne sont pas de Pont-Audemer" souligne le coordinateur.
Beuzeville, Bourg-Achard, Brionne… Les élèves pouvant venir de 13 collèges différents sont choisis sur dossier pour participer à cette classe relais, l'une des trois dans le département avec Évreux et Val-de-Reuil.
Ce dispositif permet d'aider des collégiens en difficulté scolaire, c'est le cas de Kenzo Lerumeur, 14 ans, de Beuzeville :
"Ils nous aident à avancer et à progresser. Avant, je n'aimais pas trop l'école mais j'ai obtenu ma place dans un CAP cuisine l'année prochaine !".

Vers une édition du jeux

Ce projet ludique et concret est donc une véritable fierté pour eux, et l'accomplissement pourrait même aller encore plus loin.
Le coordinateur, grand passionné de jeux de société, a contacté la société qui édite le Monopoly afin de connaître les modalités pour fabriquer le jeu en version Pont-Audemer "Il faut 1 000 pièces à 20 € pour le lancer. La mairie nous a demandé de lancer un devis."

Un projet soutenu par Christian Vosnier adjoint au maire en charge de la Vie de la cité et de la Politique de la ville
"Ça serait dommage que ce travail reste passager. Il y a une possibilité de donner vie à ce projet sur du long terme pour que ces élèves laissent une trace."
La boîte est créée. Il ne manque plus que la notice pour que le Monopoly de Pont-Audemer soit au complet.

Propose recueillis par Aurore Coué.