Cybermoi/s 2020 : un mois pour se protéger du chantage numérique

La crise sanitaire et le confinement ont engendré une hausse fulgurante de l’utilisation des technologies dans nos vies personnelles et professionnelles. Les pirates du net en ont profité pour intensifier le chantage numérique à coups de rançongiciels et de chantage à la webcam. Pour y faire face, la campagne de sensibilisation du Cybermoi/s donne aux professionnels et aux particuliers les clés pour mieux comprendre et prévenir les menaces liées au chantage numérique.

En ce mois d’octobre, prenons soin ensemble de notre alter ego numérique !

Des recommandations indispensables face au chantage numérique

Face à la recrudescence des rançongiciels et du chantage à la webcam, le Cybermoi/s partage tout au long du mois d’octobre, les recommandations indispensables pour mieux se protéger dans son espace de vie numérique, et ce dès le plus jeune âge.

Chantage numérique : comment s’en prémunir ?

  • Ne cliquez jamais sur les liens, ne téléchargez jamais de pièces jointes venant d’un expéditeur inconnu.
  • Choisissez des mots de passe robustes.
  • Pensez à faire des sauvegardes régulières sur un support externe déconnecté.
  • Effectuez vos mises à jour.
  • Sensibilisez votre entourage et vos collègues en vous appuyant sur les publications des experts.

Vous êtes victime d’un chantage à la webcam ou d'un rançongiciel : comment y faire face ?

  • Ne payez jamais les rançons demandées.
  • Obtenez de l’assistance auprès de Cybermalveillance.gouv.fr qui vous mettra en relation avec des professionnels à proximité.
  • Déposez plainte auprès des autorités compétentes.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.cybermois.fr