Déplacement de la rectrice au lycée F.Buisson d’Elbeuf (76)

Jeudi 26 mars, la rectrice Gavini-Chevet s'est rendue au lycée Ferdinand Buisson d'Elbeuf dans le cadre de la mise en place des mesures sanitaires renforcées et de l'organisation "hybride" dans les lycées de l'Eure et de la Seine-Maritime.

Jeudi 26 mars, la rectrice Gavini-Chevet, accompagnée de la directrice adjointe académique de la Seine Maritime, Nathalie Alcindor, s'est rendue au lycée Ferdinand Buisson d'Elbeuf dans le cadre de la mise en place des mesures sanitaires renforcées et de l'organisation "hybride" dans les lycées de l'Eure et de la Seine-Maritime.

Flexible et personnalisable, l'enseignement hybride offre des modalités d'enseignement qui permettent de bien prendre en compte la diversité des profils d'apprenants et de s'adapter aux différents contextes d‘apprentissage de ceux-ci et ainsi garantir les apprentissages obligatoires.

La rectrice a commencé sa visite avec des élèves de seconde qui ont présenté de manière concrète leur quotidien autour de l'organisation "hybride" des cours (4 jours en présentiel et un jour à distance). Ils ont également échangé sur les mesures sanitaires réalisées en classe et le rôle civique donné à chacun de lutter contre le virus : désinfection des mains/des tables, aération des salles et le port du masque.

Dans un second temps, les élèves du CAVL ont fait part de leur ressenti positif sur l'organisation actuelle du lycée. Il ressort qu'elle leur permet de garder le lien avec les professeurs et entre élèves. Elle maintient également la motivation et favorise le suivi presque "normale" des cours. Les élèves ont confié être ainsi moins stressé par la situation.

Les personnels du lycée ainsi que les parents d'élèves s'accordent sur cette organisation bienveillante, qui évite de subir les désagréments ressentis l'année dernière. Ils ont tenu à remercier chaleureusement le proviseur pour son engagement.

Enfin, les élèves de la classe de génie chimique ont présenté à la rectrice leur recette de gel hydroalcoolique élaborée avec l'aide de leur professeur. Ils produisent chaque semaine plus de 60 litres de gel pour les besoins du lycée. Un apprentissage en lien avec l'actualité, utile et valorisant pour ces jeunes.