Dispositif d'éducation artistique et culturelle « Graines d’Architectes »

Dispsositif Graines d'architecte au lycée Jeanne d'Arc - Rouen

Le dispositif est reconduit pour l’année scolaire 2021-2022 et s’établit pour deux ans dans la zone géographique du Grand site Côte d’Albâtre -Falaises d’Étretat.
Prolongation des candidatures jusqu'au 15 septembre.

Présentation

Mise en œuvre dans le cadre de la classe, cette action a pour but de sensibiliser les élèves à l’architecture, à l’urbanisme et aux paysages inscrits dans leur territoire. Initiés aux notions fondamentales de l'architecture, à la lecture de bâtiments et de paysages qui les entourent, les élèves appréhenderont les modifications de leur environnement et seront amenés à porter un regard averti et citoyen sur celui-ci.

L’opération repose, d’une part, sur l’intervention d'un architecte référent du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de la Seine-Maritime - CAUE 76 - et d'autre part, sur l'intervention d’un étudiant de master de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Normandie - ENSA Normandie. Chaque classe bénéficie de 12 heures d’intervention privilégiant des ateliers de pratique auprès des élèves.

Cette action s'inscrit naturellement dans le volet culturel du projet d'établissement et participe au parcours d’éducation artistique et culturelle des élèves.

La thématique portant sur les clos-masures a été retenue : en adéquation avec le territoire d’élection, elle conforte la cohérence et l’identité du dispositif.

Une journée de formation à destination des enseignants, inscrite au Plan académique de formation, précédera les interventions ; un temps de restitution pour les classes participant au dispositif est prévu à l’ENSA Normandie au mois de mai.

Modalités de participation

Le retour des candidatures est prolongé jusqu'au mercredi 15 septembre 2021. Le bulletin d'inscription est à retourner par courriel à madame Sylvie Cao-Van, responsable du domaine arts visuels auprès de la DAAC 27-76. Des informations complémentaires peuvent être obtenues à la même adresse.

L’établissement veillera à déposer son projet dans l’application ADAGE disponible sur le Portail métier.

La rémunération et les frais de déplacement de l’intervenant sont pris en charge par la DRAC et la DAAC, l'achat éventuel de matériel pour les productions des classes est à la charge des établissements.