Échange franco-allemand des enseignants du 1er degré

Ce programme est mis en œuvre et géré par la direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO) en collaboration avec l'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ). Il s'adresse aux enseignant-e-s titulaires de l'enseignement public justifiant d'un minimum de deux ans de services effectifs en tant que titulaire dans leur corps lors du dépôt de candidature.

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 10 minutes

Objectifs

Cet échange d'une année scolaire a pour objectifs :

  • de développer l'enseignement de la langue allemande à l'école élémentaire, du cours préparatoire au cours moyen deuxième année, ainsi qu'à l'école maternelle dans le cadre du réseau franco-allemand des écoles maternelles bilingues - Élysée 2020 ;
  • de favoriser le perfectionnement linguistique et culturel des candidat-e-s qui s'engagent, à leur retour en France, à assurer des activités qui contribuent au développement de l'enseignement de l'allemand ;
  • de faire bénéficier les élèves français-es  de cours assurés par des enseignant-e-s allemand-e-s ;
  • de participer à la diffusion de la langue et de la culture françaises en Allemagne.

Dans le cadre de l'évaluation nationale du dispositif par le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, la DGESCO reprend l'attache des candidat-e-s à leur retour en France.

Position et rémunération des enseignant-e-s français-es

Un échange n'est pas un détachement. Les enseignant-e-s restent en position d'activité et rémunéré-e-s sur les postes dont ils/elles sont titulaires. Leur poste n'étant pas déclaré vacant, tout-e enseignant-e doit, au terme de l'échange, regagner son poste en France. Les enseignant-e-s signent l'engagement de contribuer, à leur retour, au développement de l'enseignement de l'allemand dans leur département.
Le versement des bonifications indiciaires liées à l'exercice de certaines fonctions est interrompu pendant l'année scolaire de l'échange. Pour l'ensemble de cette année scolaire, les enseignant-e-s bénéficient de l'indemnité représentative de frais d'expatriation temporaire destinée à compenser forfaitairement les frais de voyage et de logement.
Les enseignant-e-s assurent un service identique à celui de leur homologue dans le pays concerné et relèvent des autorités scolaires locales. Ils/elles peuvent être amené-e-s à intervenir dans plusieurs écoles.
Après un temps d'adaptation, des activités complémentaires à celles d'enseignant-e de la langue française peuvent leur être confiées : formation en français des enseignant-e-s allemand-e-s, élaboration de matériel pédagogique, ou encore participation à un enseignement dans une autre discipline : éducation physique et sportive, éducation musicale ou éducation artistique, intervention dans des écoles maternelles/Kindergärten.

Procédure de candidature

Le formulaire de candidature complété par le/la candidat-e est transmis à l'IEN de circonscription pour avis, dossier transmis ensuite à la DASEN.
Le/la candidat-e est susceptible d'être convoqué-e à un entretien de motivation par le rectorat.
Les enseignant-e-s français-es déjà en poste en Allemagne et souhaitant être reconduit-e-s devront suivre la même procédure de candidature.
Le formulaire de candidature est téléchargeable sur le site Éduscol.

Le/la candidat-e s'engage, s'il/elle est retenu-e-, à participer à l'échange ainsi qu'aux stages organisés par l'OFAJ.
Courant, une commission franco-allemande répartit les candidat-e-s par Land, selon l'un de leurs trois vœux et selon les postes disponibles, en tenant compte des partenariats existant entre les académies et les Länder afin d'en renforcer les liens et de respecter la réciprocité du programme.
L'affectation dans les écoles du Land est faite ultérieurement, lors du séminaire de contact organisé par l'OFAJ fin mai.
La DGESCO informe l'académie des résultats d'affectation et l'IA-DASEN adresse à chaque candidat-e retenu-e une attestation de participation au programme d'échange.
Un rapport d'activité doit être envoyé par les enseignant-e-s en poste.

Accueil des enseignant-e-s allemand-e-s

Une académie peut se porter volontaire pour accueillir un-e enseignant-e allemand-e sans envoyer d'enseignant-e français-e en Allemagne.

L'enseignant-e allemand-e n'est pas un-e assistant-e de langue, c'est un-e professeur-e des écoles titulaire.

Son service comporte donc le même nombre d'heures d'enseignement que celui d'un-e enseignant-e français-e, éventuellement diminué du temps de déplacement d'une école à l'autre. Il/elle enseigne exclusivement sa langue maternelle.
Un nombre limité de classes lui est attribué dans des écoles pas trop distantes les unes des autres.
L'enseignant-e allemand-e est accompagné-e par un-e professeur-e tuteur/trice et bénéficie d'une période d'observation d'au moins deux semaines avant de commencer ses cours, pour se familiariser avec le système scolaire français et les méthodes d'enseignement.