Êtes-vous IN ?

Le programme Projets-IN soutient des rencontres de classes ou groupes de classes entre des collèges ou des lycées en France et en Allemagne

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 4 minutes

Quel est le point commun entre le lycée Salvador Allende, Hérouville-Saint-Clair, et le lycée Léopold Sédar Senghor, Évreux ? 

Ces deux établissements sont IN ! 

En effet, tous deux ont été sélectionnés pour participer au programme « Projets-IN 2020 ». Un résultat remarquable pour notre académie puisque seuls seize projets ont été retenus au niveau national. Ce programme soutient des rencontres de classes ou groupes de classes entre des collèges ou des lycées en France et en Allemagne qui permettent la réalisation de projets d’échange à caractère IN-terdisciplinaire, IN-terculturel et IN-novant. Il s’adresse aux tandems franco-allemands de l’enseignement secondaire dont au moins l’un propose un apprentissage intensif de la langue du partenaire. Les établissements partenaires peuvent utiliser le dispositif Tele-Tandem ® qui permet de réaliser un projet entre deux classes à l’aide des TICE (visioconférence, chat…). 

Suite à la sélection des dossiers par un jury franco-allemand, l’académie de Normandie s’est donc vue primée à deux reprises dans les périmètres de Caen et de Rouen. Une distinction non négligeable puisque, au-delà de la satisfaction que cela peut procurer aux élèves acteurs/actrices du projet – sans oublier leurs enseignant-e-s, cette distinction s’accompagne d’une subvention qui couvre les frais de voyage mais également, dans le cas de rencontres en tiers-lieu, les frais de séjour. 

Un grand bravo donc à Lucien Grillet, professeur d’histoire-géographie DNL (Discipline Non Linguistique) au lycée Léopold Sédar Senghor porteur du projet « Les derniers témoins », qui aurait dû se rendre avec quinze élèves aux commémorations de la libération du camp de Mauthausen au mois de mai et accueillir les correspondants allemands en juin si le confinement et la Covid19 ne s’étaient glissés dans le projet et à Élodie Bargy, Claudia Gau-Rattier, professeures d’allemand, et Eric Berger, professeur d’histoire-géographie, au lycée Salvador Allende pour leur projet « Le projet européen et ses grands penseurs français et allemands » avec une rencontre en tiers-lieu à Strasbourg qui avait été prévue en novembre 2020.