« EU Retour à l’école / Back to School » 2019

Cette initiative vise à encourager l’intervention de fonctionnaires en poste au sein des institutions européennes devant des classes d’établissements scolaires qu’ils ont fréquentés en tant qu’élèves dans le primaire ou le secondaire.

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 3 minutes

L’objectif est de présenter leur activité professionnelle et le fonctionnement des institutions européennes. Devant les nombreux retours d’expérience positifs des élèves et des enseignants des établissements visités, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a décidé avec le Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse de reconduire cette initiative pour l’année 2019. Dans les académies de Caen et Rouen des fonctionnaires européens ont manifesté leur souhait de participer à cette opération et retourner dans leur école, collège ou lycée d’origine.

C’est ainsi que Stefan Petrovski, gestionnaire administratif et financier au Parlement européen s’est rendu au lycée Galilée de Franqueville-Saint-Pierre, établissement qu’il avait fréquenté jusqu’au baccalauréat ainsi qu’au lycée Gustave Flaubert de Rouen où il avait obtenu son DESCF.

Devant un petit groupe d’élèves ou face à un amphithéâtre rempli d’élèves, il a su donner un visage à l’Europe et la rendre moins mystérieuse. Des exposés illustrés de nombreux schémas ou photographies et des échanges animés avec des élèves ravis de pouvoir converser avec un ancien élève de l’établissement qui occupe maintenant un poste prestigieux, l’objectif de la manifestation a clairement été atteint. Comme le dit Stefan Petrovski, « Si, suite à mes interventions, un ou deux élèves décident d’aller étudier ou faire carrière à l’étranger, je serai content. Je crois aux rencontres et j’espère jouer un rôle à ce niveau-là, leur donner envie. ».

Son message : « Allez au bout de vos études avec enthousiasme, mais surtout ne vous contentez pas du diplôme, sautez sur toutes les occasions  d’aller à l’étranger, ne serait-ce que dans le cadre d’un stage BAFA comme cela a été le cas pour moi à Seattle, et cherchez à maîtriser plusieurs langues » a fait mouche auprès de nombreux élèves qui venaient chercher des conseils supplémentaires auprès de lui à la fin de ses présentations.

Chefs d’établissement et enseignants se sont par ailleurs félicités de ces moments de partage. Pour ces derniers, c’était une façon de montrer des exemples concrets à partir d’une expérience vécue et d’illustrer  leurs cours d’histoire, géographie ou encore SVT pour ne nommer que ces disciplines.