Euroscol : école élémentaire Henri Vally, Portbail

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 3 minutes

Pourriez-vous nous présenter très brièvement votre établissement ?

Nous sommes une école primaire située au bord de la mer qui subit une baisse d’effectifs liée au prix du foncier très élevé sur notre commune. Les écoles maternelle et élémentaire ont été regroupées en une école primaire de cinq classes qui compte une centaine d’élèves de la petite section au CM2.

Quelle est la place de l’international dans votre projet d’école ?

Elle a grandi au fil du temps. Suite à une formation M@gistère au cours de laquelle j’avais vécu une simulation de passage de douane en anglais, je m’étais promis que je ferais vivre cette situation - mais en réel - à nos élèves dès l’année suivante grâce à la proximité de Jersey. Tout est parti de là et, petit à petit, c’est toute l’école qui s’est sentie concernée par l’enseignement de l’anglais et cette mobilité. Tout cela a été mis dans le projet d’école et a donné lieu à un travail très important. Nous avons créé une attente de la part des parents et des élèves qui sont très motivés.

Qui sont les acteurs de la promotion des langues vivantes et des projets à l’international ? 

À la base, j’étais seul, mais assez vite tous les collègues de l’école ont intégré ce projet. L’avant, le pendant et l’après concernent tous les élèves de l’école afin que les plus jeunes participent même s’ils n’accomplissent pas la mobilité, et tous les enseignant-e-s sont actifs/tives d’une façon ou d’une autre.

Quelles en sont les actions phares ?

Le voyage à Jersey qui donne lieu à des échanges de travaux communs et des projets eTwinning.

Que représente le label Euroscol pour vous ?

La reconnaissance d’un travail effectué depuis des années. Cela nous permet de faire savoir aux parents et aux collectivités ce que nous effectuons à l’international. Mais surtout, une bienveillance particulière de la part de Jean-Michel Saglio, notre IEN de circonscription. L’obtention de ce label, plus qu’un aboutissement, est une plateforme qui va nous permettre d’aller plus loin.

Quelles sont les perspectives d’avenir ?

Effectuer la mobilité chaque année et développer eTwinning. À long terme, aller au-delà de Jersey. Suite à l’obtention de ce label, Pascale Safar, IEN chargée de la mission langues dans la Manche, a proposé à notre école de faire partie d’un GREP (groupe de recherche en formation continue) d’anglais et tous les collègues, de la petite section maternelle au CM2, ont accepté.