Gombo d’écrevisses et crevettes en sauce rose

Mai 2019 : 413 élèves venant de 18 établissements de l’académie de Caen participent à une visite virtuelle du National WWII Museum de la Nouvelle-Orléans et ont l’opportunité d’échanger en ligne avec des spécialistes de la Seconde Guerre mondiale invités par le musée.

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 4 minutes

Accompagné par les IA-IPR d’histoire-géographie, le référent Mémoire et Citoyenneté et la DAREIC, cet événement s’est déroulé dans le cadre de la sensibilisation des élèves aux cérémonies commémoratives du D-Day et a marqué le coup d’envoi d’un très beau projet - Partageons l’histoire pour construire la paix - déposé par l’académie de Caen. Il avait toutefois été décidé dès la candidature pour l’appel à projets franco-américain 2020 d’y associer l’académie de Rouen car il a vocation à se déployer dans toute la Normandie dans le cadre de la fusion. En lien direct avec le programme de l’enseignement de la spécialité histoire-géographie en lycée général et technologique et l’enseignement moral et civique en enseignement professionnel, il concerne les élèves de première et terminale, tant en enseignement général et technologique qu’en enseignement professionnel, et a pour objectif la construction d’un partenariat pédagogique entre la région académique Normandie, le National WWII Museum et le Mémorial de Caen.

La mise en oeuvre était ambitieuse avec l’appariement de classes de la Nouvelle-Orléans et de la région académique Normandie pour un travail en miroir au Mémorial de Caen et au National WWII Museum, la coopération à distance entre les élèves sur les thématiques du projet de janvier à juin 2020, la mobilité d’élèves américain-e-s « ambassadeurs/drices » dans le cadre du Forum mondial pour la Paix et des commémorations du D-Day en juin 2020, et enfin le déplacement d’élèves français-es à la Nouvelle-Orléans sur l’année scolaire 2020/2021. Une mission composée de huit personnels (DAREIC, IEN-ET Lettres-Histoire, IA-IPR Histoire-Géographie, professeur-e-s d’histoire des filières générale et professionnelle) des académies de Caen et de Rouen, accompagnée du DAREIC adjoint de l’académie de Rennes, s’est rendue à la Nouvelle-Orléans du 19 au 26 novembre 2019. Un programme dense et varié les attendait. En guise de gombo d’écrevisses ou jambalaya cajun, conférences, rencontre avec des chef-fe-s d’établissement des lycées de la Nouvelle-Orléans, visite des services éducatifs et réunions avec la direction du musée, rencontre avec le Consul Général de France ou encore séances de travail avec des élèves américains, le menu était copieux ! Les différentes réunions ont amené l’ensemble des partenaires à des propositions concrètes et réalistes pour une mise en œuvre dès janvier 2020 :

  • élargissement à la région académique Normandie de l’accord de coopération entre la Louisiane et l’académie de Bretagne afin de faire bénéficier aux établissements normands des appariements entre lycées français et américains ;
  • signature d’une lettre d’intention entre les divers partenaires : la région académique Normandie, la région académie Bretagne, le Mémorial de Caen, le National WWII Museum et la Région Normandie qui sera sollicitée dans le cadre du Forum mondial pour la Paix ;
  • accompagnement du projet par le Consulat  Général de France à la Nouvelle-Orléans ainsi que par le Consulat des États-Unis à Rennes.

Sur le plan pédagogique est envisagé un partage des ressources pédagogiques :

  • mise à disposition effective des ressources numériques du musée pour les enseignants de la délégation afin qu’ils élaborent des séquences pédagogiques en miroir avec des enseignants américains ;
  • constitution par les trois enseignants de la mission d’un groupe de travail normand accompagné par les inspecteurs d’histoire ;
  • développement par le National WWII Museum d’une plateforme interactive de partage pour les professeurs français et américains ;
  • communication des inspecteurs  d’histoire en direction des professeurs sur l’existence de cette plateforme .

Gombo ou crevettes ? Les élèves normands auront l’embarras du choix !