Jeu-concours « L’Europe ! Qu’en savez-vous ? »

L’intérêt suscité par ce jeu-concours a conduit l’académie de Rouen, en partenariat avec les Mouvements Européens de l’Eure et de la Seine-Maritime, à poursuivre cette opération en 2019.

Temps de lecture 5 minutes

Dans une dynamique de fusion, la DAREIC et la DANE de Caen, en lien avec les Mouvements Européens des trois autres départements normands, avaient été invités à rejoindre le dispositif cette année. Destiné à tous les élèves des écoles primaires, des collèges et des lycées généraux, technologiques et professionnels qui concourent entre eux dans chaque catégorie, il a pour objectifs de sensibiliser les élèves à la réalité européenne à l’occasion de la fête de l’Europe le 9 mai 2019 et de promouvoir l’usage des technologies usuelles de l’information et de la communication dans l’éducation.

Une première phase sous forme de quiz s’est déroulée courant janvier. À partir du 7 janvier 2019, les enseignants pouvaient inscrire leur-s classe-s en ligne et, du 9 au 31 janvier 2019, les élèves, munis du lien qui leur avait été transmis par leur professeur, se sont connectés sur la plate-forme qui hébergeait le quiz et disposaient d’une heure en continu et dans leur établissement pour répondre aux questions. Le travail pouvait être mené collectivement mais les réponses devaient être saisies par un élève ambassadeur au nom de ses camarades. Les thèmes retenus illustraient la culture, la vie quotidienne, les institutions européennes ainsi que l’économie et certaines questions – les plus accessibles – étaient rédigées en anglais. 

Les équipes ayant obtenu les meilleurs résultats étaient alors conviées à l’étape suivante : les deux meilleures écoles étaient directement qualifiées pour la finale le 13 mai et devaient concevoir un escape game européen pendant que les établissements du secondaire devaient passer par une phase 2 : la réalisation d’un dossier numérique pour le 30 mars : journal télévisé européen pour les collèges et production révélant des fake news pour les lycées, phase qui allait sélectionner les classes retenues pour les finales qui se sont déroulées le 9 mai au rectorat de Rouen.

Nullement impressionnés par le cadre prestigieux du salon Corneille et le message d’Anne Descamps, Dareic de Caen, « Ce sont les jeunes qui construisent l’Europe ; ceci est un premier engagement pour vous, mais pas le dernier ; je vous remercie très chaleureusement et sincèrement. », les trois équipes finalistes ont parfaitement défendu leur dossier, tout d’abord sous la forme de la présentation de ce dernier par quatre élèves ambassadeurs pendant une dizaine de minutes, puis par le biais d’un jeu de questions/réponses avec le jury composé des deux Dareic de Caen et Rouen et de deux membres du Mouvement Européen. Ce fut finalement la classe de 4ème LCE du collège André Maurois à La Saussaye (27) qui l’emporta d’une courte tête grâce à une prestation très remarquée.

L’après-midi fut consacrée aux finales des lycéens qui ont montré que le monde des fake news leur était familier et qu’ils sauraient en déjouer les pièges. Tous ont su se montrer à la hauteur du cadre retenu car, comme l’a souligné Olivier Launay, Dareic de Rouen : « Ce lieu a été choisi à l’aune de la qualité de vos dossiers numériques, votre engagement et la qualité de votre travail nous touchent tous. ». Les vainqueurs furent la classe de TB COM du lycée Clément Ader à Bernay (27) dans la catégorie des lycées professionnels et la classe de 1ère Euro du lycée Charles Tellier à Condé-en-Normandie (14) dans la catégorie des lycées généraux et technologiques à l’issue de présentations parfaitement maîtrisées et très instructives. Le mot de la fin revint à Anne Descamps : « Vous portez très haut et fort l’Europe. Vous allez la construire car vous êtes bien meilleurs que nous ! ».

Deux écoles de Seine-Maritime s’étaient qualifiées pour la finale.  Cette fois-ci, les membres du jury se sont déplacés dans les établissements où les jeunes écoliers pouvaient présenter leur travail dans le cadre rassurant de leur salle de classe et ce fut la classe de CM1 de l’école élémentaire Lucie Aubrac à Aumale (76) qui l’emporta.  Après avoir fait participer le jury en situation réelle pendant trente minutes, chronomètre en main – pour le plus grand bonheur des évaluateurs qui se sont vite pris au jeu - à l’espace game qu’ils avaient conçu et réalisé, les jeunes écoliers d’Aumale ont répondu avec brio et enthousiasme à toutes les questions, démontrant en creux que, s’ils avaient travaillé sous la houlette de leur enseignante - « la bergère du troupeau » selon ses propres termes -, ils s’étaient vraiment approprié la démarche et la réalisation de leur projet.

Un grand bravo à ces futur-e-s citoyen-ne-s d’Europe et du monde et un grand merci à leurs enseignant-e-s pour leur passion et leur investissement.

Vivement l'édition 2020 !