Jeux de Rôles Citoyens

L’académie de Rouen a lancé en 2014 un nouveau dispositif en voie professionnelle : "Jeux de rôles citoyens"

Il s'agit, dans le cadre de rencontres académiques, de proposer à deux équipes de quatre élèves une situation-problème concrète dont les enjeux seront analysés au travers d'échanges en langue anglaise, lesquels déboucheront sur la construction d'une solution pragmatique. Chaque équipe doit soutenir une position précise déterminée par un tirage au sort, à la manière d'un jeu de rôle, mais doit également être prête à accepter des compromis et être force de proposition afin de parvenir à un consensus. Les échanges sont supervisés par un médiateur dont les missions sont multiples : veiller à la correction des débats, relancer la parole, aider en posant une question ouverte, en proposant un argument nouveau, lever les blocages en donnant quelques aides linguistiques ponctuelles. Cette opération impulsée par la DAREIC et les corps d'inspection vise à promouvoir une pratique simple et en contexte de la langue étrangère, développer le travail coopératif, et encourager l'initiative, la responsabilité et la construction d'une attitude citoyenne.

Cette année, les éliminatoires ont eu lieu sur deux pôles, aux lycées Gustave Flaubert de Rouen pour les équipes de Seine-Maritime, et Aristide Briand d’Évreux pour les représentants de l’Eure. Le mercredi 18 février 2015, de nombreux supporters ont ainsi pu assister à des débats de haute volée. Les tous derniers affrontements de la journée ont livré leur verdict : les représentants de Gustave Flaubert de Rouen affronteraient en finale l’équipe de Clément Ader de Bernay.
Le mercredi 25 mars 2015, Sébastien Frimont, proviseur de Clément Ader, accueillait les deux équipes dans son établissement pour l’apothéose du dispositif : la finale tellement attendue tant par les élèves que leurs enseignants.
Un débat passionné et passionnant sur le thème des éco-quartiers voyait l’équipe des écologistes de Gustave Flaubert l’emporter d’une courte tête. Jury et spectateurs ont été particulièrement sensibles au bon esprit qui a régné entre les concurrents et au réel désir de communiquer et arriver à un consensus empreint de bon sens. 

Une remise des trophées, une parodie fort humoristique de cérémonie de podium qui a vu les gagnants boire du jus d’orange dans leur coupe, et tous se quittaient avec un seul désir : se retrouver l’année prochaine et débattre sur de nouveaux sujets !