Journée académique de formation des ERAEI

La journée académique de formation des ERAEI - Enseignants Référents pour l'Action Européenne et Internationale - s'est tenue à L'INSA de Rouen le Mercredi 4 Novembre 2015.

Olivier Launay, DAREIC, a accueilli les enseignants et leur a présenté la politique académique dans ses contextes européen, national et académique.

« L’ouverture traverse les enseignements, elle devrait concerner plus de personnes, et pas uniquement des professeurs de langues ». Ce message fort a certainement trouvé écho auprès des enseignants référents qui auront comme mission de le faire vivre dans leurs établissements. 
Un focus sur les différents partenariats et accords qui permettent une action à l'international, une information sur les bourses à disposition des élèves pour faciliter leur mobilité individuelle, un rappel de l'importance des appariements, une rapide présentation d’Erasmus+ et d’eTwinning, et la parole était laissée à David Durand, conseiller d’éducation populaire et de jeunesse..Décloisonner les passerelles entre l’éducation formelle et non formelle, se tourner vers les entreprises, et surtout faire confiance aux jeunes et les laisser s’exprimer, tel a été le credo de David Durand lors de sa présentation du dispositif Erasmus+ Jeunesse et Sport. Joignant le geste à la parole, il a cédé la place à Thibault qui a plongé la salle dans un monde loin des pesticides et smartphones en évoquant son expérience au Népal dans le cadre de son service volontaire européen (SVE). Dans un français parfait, mais aux chauds accents espagnols, Antia prenait le relais en communiquant à la salle tout ce que son séjour en France avait pu lui apporter.
Quels meilleurs ambassadeurs que ces jeunes pour témoigner des bienfaits de la mobilité ?

La transition était toute trouvée pour Gaëlle Davy, chargée de mission, qui présenta le dispositif « Atoustages ».
Le programme se poursuivit par des échanges sur les formalités administratives à remplir dans le cadre de mobilités tant entrantes que sortantes, la recherche d’établissement partenaires, ou encore l’option facultative « mobilité » dans la voie professionnelle. Novices ou confirmés, les professeurs auront certainement trouvé réponse à bien des interrogations à l’issue de cette matinée.

L’après-midi a été consacrée à deux ateliers, toujours sur le thème de la mobilité. Laurent Delaloy, professeur d’arts plastiques au collège Fontenelle, et Isabelle Touch, professeur d’anglais au collège Émile Zola, animaient le premier atelier. Tous deux ont présenté les actions qu’ils ont menées avec leurs correspondants coréens ou européens.
Le second atelier a été mené par David Pradel, professeur des écoles à Saint-Georges-du-Vièvre, et Pierre-Étienne Schmit, professeur de philosophie au lycée Porte de Normandie. Dans un jeu de ping-pong qui a captivé la salle, ils ont parfaitement illustré le message qui avait ouvert la journée : la mobilité est l’affaire de tous, elle traverse les niveaux de la maternelle au supérieur, les matières enseignées, les milieux sociaux… 

Quel meilleur message pour clore cette journée ?