Journée nationale de la résistance et de la déportation

Le lycée Senghor d'Évreux (27) organise une cérémonie commémorative, le 27 mai prochain dans le cadre de la journée nationale de la résistance et de la déportation en présence du préfet de l'Eure.

Temps de lecture 2 minutes

Devoir de mémoire

Les élèves et les professeurs du lycée Senghor et du collège J.Jaurès rendront hommage à André Biaux, résistant dans le réseau Turma-Vengeance. Il a été dénoncé en mai 1944 et déporté au camp de Neuengamme. Il a survécu à l'horreur des camps.

Depuis 2001, il avait témoigné plusieurs fois au lycée sur l'histoire et les mémoires de la guerre de 1939-1945. Ses témoignages poignants ont permis de sensibiliser un grand nombre de lycéens au fil des années.

Une plaque commémorative à son nom sera ainsi dévoilée le 27 mai pour lui rendre hommage.

Deux expositions

Pour accompagner ce projet de mémoire, deux expositions seront visibles dans le lycée :

  • "résistance et déportation" réalisée par dix groupes de lycéens qui présentent leur vision de certains moments clés de la Seconde Guerre mondiale, en lien avec le témoignage d'André Biaux
  • "Portrait de résistants" qui permet de faire le lien entre histoire et mémoire en Normandie.

Cette journée de célébration en mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d'extermination nazis lors la Seconde Guerre mondiale souligne l'investissement des jeunes pour préserver le devoir de mémoire et ne pas oublier de tels drames historiques.