À la découverte de la maternelle

Le 16 octobre 2015, 51 chefs d’établissement coréens sont venus à la découverte de l’école maternelle dans le système éducatif français.

Des liens très forts unissent l’académie de Rouen à la Corée du Sud. Ainsi, une convention a-t-elle été signée avec le rectorat de Daegu en octobre 2011, convention renouvelée en mai 2015. Le but en est de permettre une meilleure compréhension et une connaissance approfondie des valeurs et systèmes éducatifs respectifs, de favoriser les projets entre établissements et de promouvoir les échanges tant virtuels que physiques.

Cette relation privilégiée a notamment vu fleurir des ateliers coréens dans des collèges de l’académie et des appariements avec des lycées de Séoul et Daegu. La dernière en date souhaitait découvrir la maternelle, un niveau qui n’existe pas en Corée du Sud. Un programme tant théorique que pratique avec une matinée sur le terrain leur a été proposé.

Un groupe encadré par Laurence Gruninger, IEN pré-élémentaire, a pu visiter l’école maternelle Graindor située à Rouen dont la spécificité est d’être la première en Haute-Normandie à accueillir dans ses locaux une unité d’enseignement pour enfants autistes, pendant que le second groupe se rendait non loin de là avec Gautier Hanse, conseiller pédagogique, à l’école Houdemare. Visite des différents locaux, observation de classes en situation d’apprentissage, découverte du dortoir ou de la cantine avant d’échanger avec les directeurs respectifs, les interprètes n’ont pas chômé. Tous les aspects de la vie des petits écoliers ont été passés au crible, les différences culturelles étant source d’enrichissement mais également d’étonnement. Après une pause culinaire, puis culturelle avec la visite de la cathédrale de Rouen, le groupe s’est rendu au rectorat de Rouen.

Jean-Louis Sayes, chargé de mission qui représentait Olivier Launay DAREIC, les a reçus dans le cadre prestigieux du salon Corneille. S’ensuivit une conférence menée par Laurence Gruninger sur les thématiques de l’histoire de l’école maternelle dans le système éducatif français, de l’école maternelle dans le parcours de scolarité, de la formation des maîtres et du dispositif « accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans » dans le cadre de l’éducation prioritaire. La traduction en était assurée par Véronique Archeray, référente « Corée » de l’académie de Rouen.
Un dernier flot de questions, une photographie souvenir dans le hall du rectorat, et le groupe pouvait retourner en Corée riche de nombreux enseignements.

Place à la prochaine délégation qui abordera les thématiques du système éducatif français, des rôles et missions des chefs d’établissement, et des innovations pédagogiques et enseignement des langues vivantes.