La Tapisserie de Bayeux et le MAHB s’ouvrent à la visite virtuelle

Tapisserie de Bayeux - visite virtuelle

En attendant la réouverture des musées, la Tapisserie et le Musée d’art et d’histoire Baron Gérard peuvent se découvrir sans bouger, de sa salle de classe ou de son canapé, depuis le mercredi 10 février 2021.

Deux applications proposent désormais des visites virtuelles pour (re)découvrir la Tapisserie et le MAHB - Musée d’art et d’histoire Baron Gérard.

Fermés depuis fin octobre, les trois musées de la ville de Bayeux auraient dû rouvrir début février.

La crise sanitaire a fait émerger d’importantes innovations, notamment grâce au numérique.

En attendant de connaître la date officielle de réouverture des équipements culturelles, la Tapisserie de Bayeux et le MAHB rouvrent virtuellement.

Les collections d'art et d'histoire du MAHB se dévoilent désormais à distance grâce à une visite virtuelle

En janvier, la société Explor visit a réalisé une captation numérique du musée. Pendant quelques jours, a été réalisée une numérisation 3D de l’intérieur et des extérieurs du musée bayeusain.

Cette visite virtuelle propose une déambulation dans les 14 espaces du Musée d’art et d’histoire Baron Gérard (MAHB), à la découverte des collections.

Antoine Verney, conservateur en chef des musées de Bayeux, considère que c’est pour le MAHB une belle visibilité qui « donnera envie tant aux locaux qu’aux touristes de venir découvrir sur place la richesse des collections de ce beau musée, trop souvent dans l’ombre de la très célèbre Tapisserie de Bayeux ».

Elle est désormais accessible sur le site internet des musées de Bayeux et sur l’application gratuite Explor visit.  Le cyber-visiteur peut arpenter virtuellement les allées et les salles de l’établissement, le tout, dans une excellente définition.

Dans chacun des espaces du musée, deux ou trois œuvres majeures, « les incontournables », précise Dominique Hérouard, directrice du musée, pourront être agrandies. Les équipes ont fait le choix de proposer une sélection des œuvres mises en avant lors de ce parcours virtuel à travers les salles du musée. Il suffit de cliquer sur la peinture, la sculpture ou tout autre objet pour voir apparaître une fiche descriptive. L’application ne permet donc pas de voir toutes les pièces exposées dans le musée.

L’objectif est de proposer une visite numérique du musée pour garder un lien avec le visiteur. Même si, pour les enseignants et les équipes de médiation, cela ne remplacera pas la visite du musée, cette captation peut être aussi un formidable outil pédagogique en offrant une expérience différente.

Un panorama en haute définition de la Tapisserie de Bayeux

Il était jusqu’à présent impossible d’observer cette toile de 70 mètres sur toute sa longueur, de pouvoir s’en approcher ou d’avoir une vision globale. Pour la première fois, le panorama numérique complet de la Tapisserie de Bayeux est accessible en ligne sur le site de Bayeux Museum offrant une qualité d’images inexistante jusqu’ici sur Internet.

Construit à partir des clichés de la Fabrique de patrimoines en Normandie, réalisés en 2017 sur l’œuvre hors de sa vitrine et recalés par les équipes de l’Université de Caen, de l’Ensicaen et du CNRS, ce panorama était un outil très attendu par le monde scolaire, notamment britannique, ainsi que par le public international. C’est devenu une réalité depuis le mercredi 10 février.

Parmi les outils d’exploration à disposition, la fonction zoom permet d’aller jusqu’aux détails des motifs brodés. On peut ainsi visualiser les 70 mètres de l'œuvre grâce à une image de base de 500 000 pixels de long sur 5 500 pixels de haut, permettant de zoomer jusqu'au moindre détail des motifs brodés.

Un panneau latéral d’information propose les traductions des inscriptions latines en français et en anglais, et une règle graduée en bas de l’écran permet de naviguer rapidement vers une scène choisie.

Le panorama est une déclinaison grand public du Système d'information documentaire spatialisé (SIDS) qui permet une navigation dans les 70 mètres de l'œuvre, sur l'endroit comme sur le revers, avec un repérage précis de zones d'intérêts, relatives à l'état matériel et iconographique de l'œuvre.

Un grand nombre d'analyses, d'articles, de clichés photographiques, de bibliographies, et d'autres relevés graphiques y sont également indexés et viennent enrichir la connaissance de l'œuvre.

Issu de la campagne de numérisation de la Tapisserie menée en janvier 2017, le SIDS est un outil innovant à destination des scientifiques qui étudient l'œuvre. Il représente le volet numérique du projet de futur musée de la Tapisserie de Bayeux. ll est destiné en premier lieu à servir de support au niveau de la restauration et de la conservation de la Tapisserie de Bayeux.

Pour plus d’informations sur les liens possibles avec les programmes scolaires, vous pouvez contacter Marc Lienafa, professeur relais à Bayeux Museum.