Le lycée les Bruyères à l’honneur

Euroscola est un projet qui existe depuis 1990 et permet à des lycéens provenant des 28 États membres de participer à une simulation de travaux effectués au sein du Parlement européen.

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 4 minutes

Une procédure de sélection au niveau national est organisée dans chaque pays membre et les classes vainqueurs se rendent au Parlement européen à Strasbourg. Pendant une journée, les élèves se mettent dans la peau d’un eurodéputé et prennent part au processus de décision grâce à des débats au sein de l’hémicycle. Négocient avec leurs camarades européens, votent et adoptent des résolutions sur des questions d’actualité d’européenne. Pour pouvoir jouer un rôle actif lors de cette manifestation, il est demandé aux classes lauréates de se préparer en amont afin de pouvoir s’exprimer en anglais sur les questions qui seront examinées le jour J.

Consciente de la nécessité de promouvoir son établissement et du peu d’estime d’eux-mêmes qu’ont ses élèves, Julie Campion, professeure d’histoire-géographie au lycée les Bruyères, Sotteville-lès-Rouen, a proposé à ses élèves de 2nde8 de se lancer dans l’aventure. Peu enthousiasmés par le voyage éventuel à Strasbourg (« Strasbourg c’est nul »), ils se sont finalement pris au jeu et se sont beaucoup investis et ont cherché à progresser dans leurs connaissances sur l’Union européenne.

Avec le concours de Patrick Lopes et Dalila Saidana, professeurs documentalistes, ils ont multiplié les entraînements en salle informatique et le travail a payé puisqu’ils ont répondu avec brio et vitesse le jour des sélections, gagnant ainsi leur billet pour Strasbourg où ils ont représenté la Normandie le 6 décembre 2018, seul établissement haut-normand à obtenir cette distinction ces dernières années. Toujours aussi peu conscients de leur valeur (« on était les seuls à participer ? » ont-ils demandé à leur enseignante), ils ont préparé la journée au parlement européen avec le plus grand sérieux et le discours de présentation en italien réalisé par Awo a été très remarqué. Choix stratégique - se démarquer de la plupart d’établissements qui font le discours en anglais et volonté de mettre en avant la spécificité du lycée qui propose des LV3 – payant donc. Si les échanges en anglais lors des travaux de l’après-midi ont été un peu plus douloureux, ils gardent tous un bon souvenir de ce déplacement (« on repart ? ») et un lien spécial a été créé entre tous les participants et les enseignants.

Un grand bravo à tous les élèves et à leurs enseignants pour cette brillante réussite qui a mis leur établissement à l’honneur. Rendez-vous l’an prochain avec le même résultat ?