Matins calmes à Mont-Saint-Aignan

Un collège à l'heure coréenne

Temps de lecture 4 minutes

Lors d'une récréation, Amandine Lasnon, professeure de français au collège Jean de la Varende, remarqua un flyer de l'Association des Activités sur la Société et la Civilisation Coréennes (AASCC) qui attendait patiemment en salle des professeurs. Elle contacta l'association et, patfaitement épaulée par Véronique Archeray, plongea sa classe de 6ème3 dans la la culture du pays du Matin calme.

En fil rouge, la lecture de "L'école des chats" de Kim Jin-Kyeong qui conduisit à un travail sur des aspects traditionnels de la vie coréenne : les instruments de musique, les temples et la nourriture.

Afin d'inaugurer officiellement le partenariat avec l'AASCC et de s'ouvrir à l'ensemble du collège, un repas typiquement coréen fut organisé le 19 février. Des membres de l'association vêtus d'habits traditionnels étaient présents en cuisine pour assister l'équipe. Musique d'ambiance diffusée dans le réfectoire, cérémonie du thé orchestrée par Jae-Eun Park, salle décorée aux couleurs de la Corée, tous les ingrédients furent mis en place pour que les élèves se sentent dépaysés. Bulgogi, kimlchi et autres dakbokeumtang furent dévorés avec enthousiasme. Quel meilleur vecteur que la nourriture pour aller à la découverte de l'autre ?

Le premier objectif était atteint : le collège entier vécut à l'heure coréenne ce jour-là. Des ateliers d'initiation à la calligraphie ainsi que d'écriture autour du conte " L'école des chats " furent mis en place dès le mois de mars. Le 18 mai, l'auteure coréenne de l'album de jeunesse " Konkjwi, l'autre Cendrillon " et traductrice de " L'école des chats " honora l'établissement de sa présence. Ateliers avec les élèves de 6ème, travail sur les deux livres étudiés pendant l'année, conférence sur les métiers de traducteur et écrivain et, pour clôre l'après-midi, séance d edédicaces, ce fut jour de fête pour les élèves.

Bénéficiant du total soutien de Pascal Marie, principal de son établissement, et de Bouriane lee, attachée d'éducation à l'ambassade de Corée, Amandine Lasnon, à l'image de l'essor du coréen dans l'académie, se projette sur des projets plus ambitieux : signature d'une convention, échanges virtuels en anglais avec des collégiens de Séoul dès la rentrée 2015 et mobilités d'élèves à l'horizon 2017.