2ème conférence régionale du sport lundi 10 janvier 2022

Lundi 10 janvier 2022, s’est tenu la 2ème conférence régionale du sport en Normandie à 17h à la Préfecture de Normandie. La première conférence régionale du sport de Normandie avait été installée le 11 mai 2021.

Adopter le projet sportif territorial normand

Monsieur le Préfet de la région Normandie, préfet de la Seine-Maritime, délégué territorial de l'Agence nationale du sport a ouvert la conférence suivie de la madame la Rectrice de la région académique Normandie.

Monsieur Nicolas MARAIS, président de la Conférence régionale du sport de Normandie a également introduit la séance.

L'objectif prioritaire de la 2ème conférence régionale du sport est l'adoption en 2022 d'un projet sportif territorial normand partagé par les membres de la commission. 

 

6 commissions thématiques ont déjà été installées pour travailler sur cet objectif : 

  • développement du sport pour toutes et tous ; 

  • équipements ; 

  • sport de haut niveau et sport professionnel ;

  • attractivité des territoires ;

  • lutte contre les discriminations et les violences ; 

  • emploi et formation.

 

Le diagnostic territorial normand

Afin d’aider les membres de la conférence régionale du sport dans la réalisation du diagnostic et la rédaction du projet sportif territorial, le bureau de la CRS a décidé de faire appel à un prestataire extérieur spécialisé : le cabinet MOUVENS. Pour réaliser le diagnostic territorial, le cabinet MOUVENS s’est entretenu avec les différents acteurs du sport en Normandie.

La réunion du 10 janvier 2022 a été l’occasion de présenter le diagnostic territorial du sport en Normandie à l’ensemble des membres de la CRS et de préciser les modalités de travail pour la rédaction du projet sportif territorial qui devra être adopté par les membres de la conférence régionale du sport.

(Image de présentation du diagnostic territorial du sport en Normandie).

(Image de présentation du powerpoint : comment faire pour que la population normande soit plus sportive : atouts et freins).

Une quarantaine d'acteurs normand étaient représentés lors de la conférence du 10 janvier la préfecture de la région Normandie, la région académique Normandie, l’ARS (agence régionale de santé), la DREETS (direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarité), des établissements d’enseignement supérieur, la région, les conseils départementaux, certaines communes, EPCI et métropoles dont la métropole de Rouen, la communauté urbaine Caen le Mer, le Havre Seine Métropole, la communauté urbaine d’Alençon, le CROS (Comité Régional Olympique et Sportif), le comité paralympique, la Fédération sportive homologue, la Fédération affinitaire ou multisport affilées au Comité Paralympique, la Fédération unisport non olympique, des sportifs de Haut-niveau, des représentant des ligues de sports professionnels, le Mouvement des Entreprises de France, la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises, le Conseil Social du Mouvement Sportif, l’Union des Entreprises de Proximité, l’Union Sport et Cycle, la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Région, des usagers du Sport, …