PEACE-E Journée événement du 16 mai 2018

Micro-trottoir réalisé auprès de partenaires étrangers présents lors de la journée de clôture du projet PEACE-E.

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 4 minutes

Il leur était demandé de se présenter et de parler brièvement de leur participation au projet PEACE-E (projet Erasmus+).     

Cecila Byrknes, Norvège

J’enseigne dans une petite île sur la côte ouest de la Norvège. Mon établissement a intégré ce projet car nous avons trouvé très intéressant d’accueillir d’autres enseignants afin qu’ils puisent voir notre façon d’enseigner. En parlant avec eux, cela nous a permis de porter un regard nouveau sur nos propres pratiques. Nous avons appris tout autant qu’eux et notre perception de nos élèves a changé. Ce projet en trois mots : intéressant, instructif, plaisir !

 Maureen Cosgrave, Pays-Bas

Je suis directrice dans une école primaire. Partager nos connaissances est très intéressant et tous nous en sortons enrichis. En étudiant nos différences, nous pouvons retirer le mieux de chaque pratique et nous remettre en question. Ce projet en deux mots : apprendre, réfléchir.

Linnéa Danielsson, Suède

Je suis directrice d’école sur une île dans la mer Baltique. Nos élèves n’ont pas beaucoup de contacts avec des étrangers alors ce projet international a attiré mon attention. Apprendre de l’autre est important. Quand des enseignants étrangers viennent dans notre petite école, nos élèves apprennent beaucoup. En trois mots : éducation, communication et démocratie.

Sabine Gramlich, Allemagne

Je suis directrice d’école primaire. Mes collègues et moi avons accueilli un groupe d’enseignants français et leur avons montré notre façon de travailler. Les trois jours passés avec eux ont été très agréables et intéressants. Ils ont vu beaucoup de choses et nous avons énormément échangé sur nos pratiques pédagogiques. Je suis très heureuse d’avoir participé à ce projet.

Chiara Savatteri, Italie

Je travaille à Milan. Ce projet était très intéressant pour notre établissement qui est un gros établissement de 3 000 élèves. Nous avons beaucoup à partager de par notre expérience et nos compétences et beaucoup à apprendre de nos collègues européens. C’était une ouverture vers l’Europe. Il est très intéressant de voir les diverses façons d’enseigner une même matière : l’anglais. Les langues sont la clé vers l’Europe !

Maria Dolores Vasquez, Espagne 

Je suis conseillère pédagogique en Espagne. Je suis arrivée tard dans ce projet malheureusement et j’ai aidé à trouver des établissements d’accueil  pour des enseignants français. Je sais que les enseignants espagnols ont été très contents et que depuis un des enseignants français est retourné dans l’école espagnole avec ses élèves.

Inara Vimba, Lettonie

Je suis professeure d’anglais en Lettonie. Je suis très heureuse d’avoir participé à ce projet et d’avoir accueilli des collègues français. J’ai échangé avec eux même si le but de leur venue était de voir comment nous enseignons en Lettonie. Ce projet en trois mots ? Expériences, inspiration et coopération.