Qualité de vie à l'école

La qualité de vie à l’école et un environnement favorable aux apprentissages sont des déterminants de la réussite scolaire.

L’environnement est à considérer sous ses différentes dimensions : physique (architecture et gestion des espaces), psychologique (qualité des relations), culturelle ; il intègre à la fois le lieu et les conditions de vie au sein de l’établissement.

CESC Qualité de vie à l'école

La qualité des relations enseignant-élève, le soutien des pairs, l’aménagement des espaces scolaires, l’attention portée à la restauration ou aux sanitaires scolaires, etc., sont des éléments constitutifs du bien-être de l’enfant et de l’adolescent en milieu scolaire ; rapport du CNESCO.

L’architecture des bâtiments reflète les choix de modèles divers entre ouverture et fermeture des établissements scolaires sur leur environnement.

Un dossier de l’IFE analyse la répartition et l’occupation des espaces scolaires par les élèves et les différents personnels.

L’aménagement des salles de classe en particulier a une influence sur le niveau d’attention des élèves, leur engagement dans les apprentissages et leur prise d’autonomie.

Une réflexion peut être engagée pour promouvoir un aménagement de salle favorable au bien-être des élèves et aux apprentissages : archiclasse.education.fr.

Le vade-mecum "École promotrice de santé" présente une démarche globale et positive incluant la question des espaces pour améliorer qualité de vie et bien-être en milieu scolaire.

Le bien-être de l’élève fait partie des conditions favorables aux apprentissages. Néanmoins, il fait l’objet actuellement d’un marché en développement et peut faire l’objet de tentatives d’entrisme de certains groupes proposant des interventions non fondées scientifiquement. Il est donc important que les CESC pilotent les projets éducatifs relatifs à la promotion du bien-être sous l’angle de l’environnement favorable à la santé en s’appuyant sur des ressources validées.

Un guide aborde les conditions éducatives à créer autour des questions relatives au corps, à l’hygiène et au bien-être à travers la question des sanitaires scolaires.

Les espaces tels que les cours de récréation peuvent faire l’objet d’une attention particulière dans le cadre de l’égalité filles-garçons.

Les CVC et CVL, conseils des délégués pour la vie collégienne ou lycéenne, sont des instances privilégiées pour débattre des conditions de vie des élèves et l’aménagement des espaces dans les établissements scolaires.

Action locale inspirante

Un projet "Réaménages ta cour" au collège Irène Joliot-Curie du Havre, en partenariat avec le lycée Schuman-Perret, implique les élèves du conseil de la vie collégienne (CVC) et les éco-délégués dans le diagnostic, l’appel à projets, le choix du matériel et des aménagements dans le respect des normes de sécurité et des critères de durabilité, l’étude des projets présentés et le choix final.

Pour l’UNESCO, dont l’une des missions vise à améliorer le bien-être de tous les enfants et adolescents, "une éducation de qualité est à la base de la santé et du bien-être". C’est pourquoi une chaire santé-éducation a été créée en 2018, en lien avec les objectifs de développement durable (ODD). Cette chaire a pour objectifs de produire, partager et diffuser des connaissances afin de renforcer l’éducation à la santé