Rendez-vous au musée Quesnel-Morinière

Deux belles expositions sont à découvrir : Chassés de la lumière d'Édouard Caupeil et Faire surface de Léonore Destres.

Chassés de la lumière - Édouard Caupeil

L’exposition Chassés de la lumière d’Édouard Caupeil présente une centaine de photographies du 26 mars au 27 juin.
Une grande salle est consacrée à son travail sur le sud des États-Unis, qu’il poursuit depuis plus de dix ans.

  • Mound Bayou, la première ville noire du pays, fondée en plein Mississipi ségrégationniste ;
  • Sur les traces de James Baldwin ;
  • En remontant La Route 61 de La Nouvelle Orléans au Canada.

Les deux autres salles couvrent une vingtaine d’années de commandes de presse et de voyages, regroupés sous forme de frises murales. Des va-et-vient entre portraits, reportages, paysages.

Une forme de cartographie mentale de ces dernières années.

Édouard Caupeil vit entre Paris et la Normandie. Il travaille surtout pour la presse nationale et internationale, et la mode. Son travail de portraitiste et sa démarche documentaire sont deux approches complémentaires d’une même réflexion sur la condition humaine et les problématiques identitaires.

Retrouvez toutes les informations sur l'exposition.

Faire surface - Léonore Destres

Comment faire naître des structures au travers de combinaisons sculpturales, picturales, et spatiales par le biais de systèmes ludiques, rythmiques ou encore archaïques ? Au-delà des conditions d’apparitions matérielles, quels sont les territoires empruntés par ces unions plastiques ? Quels sont les objets à l’origine de ces formes ornementales ou architecturales réinvesties ? Ces jeux de surfaces qui se succèdent sont des hypothèses, des tentatives qui se citent les unes aux autres, pour mieux se distinguer dans ce qu’elles ont pour elles seules et se légitimer respectueusement à la surface.

Cette exposition inaugure un nouveau dispositif qui offre à de jeunes artistes régionaux l’occasion d’exposer pour la première fois. Par cette initiative qui sera renouvelée chaque année, le musée Quesnel-Morinière affirme son soutien à la jeune création contemporaine. Mettre ses oeuvres en espace, les exposer aux regards, échanger avec le public… Une véritable expérience en conditions réelles à partager !

L'exposition court du 19 mai au 14 juillet.

Retrouvez toutes les informations sur l'exposition.

image de bannière de Selbymay