« Retour à l’école / Back to School » 2018

Le ministère de l’europe et des Affaires étrangères (MEAE), sous l’égide du Secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, avait proposé en 2015 la mise en œuvre expérimentale d’une initiative européenne :
« Retour à l’école / Back to School ».

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 3 minutes

Cette initiative vise à encourager l’intervention de fonctionnaires en poste au sein des institutions européennes devant des classes d’établissements scolaires qu’ils ont fréquentés en tant qu’élèves dans le primaire ou le secondaire. L’objectif est de présenter leur activité professionnelle et le fonctionnement des institutions européennes.

C’est ainsi que dans l’académie de Rouen, Marianne Barkan-Cowdy, conseillère développement et affaires humanitaires représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne, est retournée au lycée Jehan Ango à Dieppe. « Cela faisait longtemps que  je me disais que ce serait une bonne chose de partager mon expérience avec les élèves car, quand j’étais à leur place, je ne savais pas ce que je voulais faire. Cette intervention peut être une projection, une sorte de petite lucarne, et leur donner des idées quant à leur futur professionnel. »  Devant une classe de seconde ou face à une salle remplie d’élèves de première ES, elle a donné un visage à l’Europe et l’a rendue plus concrète. Elle a évoqué son parcours d’ancienne élève, puis a décrit sa carrière diplomatique au Ministère des Affaires étrangères avant d’en venir au cœur du sujet : son poste actuel à la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne. À partir d’exemples concrets, elle a pu expliquer à son auditoire le fonctionnement des négociations européennes et décrire le rôle du Parlement européen. Les élèves ont posé de nombreuses questions et les enseignants se sont félicités de ces moments de partage. Pour ces derniers, c’était une façon d’illustrer leurs cours d’histoire, géographie ou encore économie - pour ne nommer que ces disciplines - par des exemples concrets fournis par l’intervenante.

Véronique Caijo, proviseure adjointe, se réjouit de cette intervention : « Cela donne une autre vision de la mobilité. Nos élèves peuvent être frileux quant à leur avenir professionnel et c’est un bon moyen de rentrer dans l’après, ainsi que dans une dynamique européenne. »

Lancé en 2007, ce programme a atteint son rythme de croisière - 65 400 élèves concernés en 2013 -  et l’académie de Rouen espère accueillir de nouveaux ambassadeurs dans les années à venir.