Mini-résidence musiques du monde / musiques actuelles

Appel à candidatures - Mini-résidence musiques du monde / musiques actuelles

La Délégation académique à l'action culturelle reconduit le dispositif « mini-résidences musiques du monde / musiques actuelles », pour l'année scolaire 2021-2022.

Présentation

Initiée dans le cadre du PRÉAC « Musiques du monde et musiques actuelles » et de la mise en place du « Plan choral », ce dispositif vise à développer la pratique vocale des élèves, en français ou en langue étrangère, en étant accompagné d'un artiste proposant une adaptation vocale de l'un de ses morceaux, pour une classe ou un groupe constitué de collégiens/lycéens.

Celui-ci s'adresse aux établissements du second degré des départements de l'Eure et de la Seine-Maritime.

Six heures d'intervention financées par la DAAC seront réparties en 3 X 2 heures ou 2 X 3 heures, sur une période choisie par les enseignants, qui s'engagent à enregistrer ou filmer la production finale, avec l'artiste.

Pour les établissements de Seine Maritime, ce dispositif gagnera à être adossé à la conférence d'Olivier Gall « Histoire des musiques actuelles » proposée dans le cadre du CRED. Les établissements de l'Eure bénéficieront d'une prise en charge de cette conférence par la DAAC. Cette conférence se déroulera au sein de l’établissement scolaire.

Les artistes retenus seront représentatifs des musiques actuelles et des musiques du monde, et choisis en accord avec la DAAC.

Inscription

Les enseignants intéressés peuvent obtenir des renseignements complémentaires sur cette action, par courriel, auprès de Céline Lecomte, responsable académique du domaine Musique.

Ils devront compléter et retourner le bulletin d'inscription à la Délégation académique à l'action culturelle pour le mercredi 29 septembre 2021, par courriel. Il devront également compléter cette inscription par une participation à la campagne de saisie, dans la partie « appel à projet », de la plateforme ADAGE disponible sur le Portail métier. Les candidatures des établissements situés en zone rurale et/ou en REP seront prioritaires.