« Tissage et métissage d’écritures » au collège Charcot du Trait

En 2012, Frédérique Thérain, principale du collège Charcot au Trait, passait des vacances au Sénégal. Mue par une curiosité professionnelle, elle poussa la porte d’un établissement scolaire et la vie de son propre collège en fut changée.

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 5 minutes

Dès son retour en France, elle s’attela à un projet ambitieux : lancer une œuvre humanitaire en s’appuyant sur l’expérience voisine de la maison des jeunes de Yainville, et créer un partenariat entre son propre collège et un établissement sénégalais, offrant ainsi aux équipes enseignantes et aux élèves un moyen de travailler autrement et de connaître une autre culture.

Un appariement entre le collège Charcot et le lycée français Jacques Prévert de Saly fut validé par Florence Robine, recteur de l’académie de Rouen, lors de l’année scolaire 2012-2013. Au cours de cette même année, plusieurs actions pédagogiques furent menées : travail avec une architecte pour que les élèves de sixième connaissent mieux leur habitat afin de le présenter à leurs correspondants africains, écriture conjointe d’un recueil de poèmes «  De la Seine à la Petite Côte », qui rencontra un vif succès lors de l’Armada au cours de laquelle les élèves eurent l’occasion de lire leur propre oeuvre en public.

Dans la continuité du travail effectué, de nouvelles initiatives pédagogiques se sont développées  lors de l’année scolaire 2013-2014 : travaux historiques et de cartographie, échanges vidéo et mise en place d’un blog en anglais, découverte de la vie de l’autre, concours photographique autour du thème de l’eau et du patrimoine qui a donné lieu à l’exposition  d’une exposition d’une cinquantaine de photographies au Trait puis à Saly. Cette année 2014 a par ailleurs été riche en évènements marquants : visite au Trait de Colombe Anouilh d’Harcourt, présidente de l’association Concours scolaire Philippe Senghor et marraine du projet, présentation à Dakar lors du sommet de la Francophonie du livre « Tissage et Métissage d’écritures » réalisé dans le cadre du concours Philippe Maguilen Senghor, et voyage au Sénégal d’une classe de cinquième. Ce fut l’occasion d’officiellement inaugurer le CDI de l’école de Niangal qui avait rejoint le projet et avait reçu l’ancien mobilier et du matériel informatique du collège Charcot envoyés par container via l’association TRANSFER.

2015 a démarré sous les meilleurs auspices avec l’accueil courant mars des jeunes Sénégalais qui sont repartis enchantés de leur séjour en Seine-Maritime. Salysiens et seinomarins se sont enrichis mutuellement, nul doute que les liens tissés à l’occasion de cet appariement les auront changés et en feront des « citoyens du monde ».

Quant à l’appariement, il devrait avoir encore de beaux jours devant lui ; parfaitement épaulée par son équipe d’enseignants et les responsables locaux, Frédérique Thérain déborde de projets !