Le plan régional de sécurisation de la pratique du kite en Normandie

Le Calvados, dont les plages se prêtent à ce sport en vogue, est territoire pilote dans le cadre d’un plan de prévention coordonné par l’Etat.

La Normandie connaît ces dernières années une augmentation des interventions de secours auprès de pratiquants de kitesurf. Le Calvados, dont les plages se prêtent à ce sport en vogue, est territoire pilote dans le cadre d’un plan de prévention coordonné par l’Etat.

1500 pratiquants réguliers estimés, une soixantaine de spots recensés… Le kitesurf connaît un essor important en Normandie ces dernières années. Les pratiques évoluent et parfois se complexifient, notamment avec l’apparition des foils, ces appendices qui rendent possible le vol et amènent parfois à évoluer plus au large. 

Quatre accidents mortels ont eu lieu en Normandie en 2018 et 2019, et les interventions en mer pour secourir les kiteurs ont suivi la courbe ascendante des pratiquants.

Exercice de simulation d'un accident de kite

Le 5 avril 2022 à Houlagte, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg sous la direction de la Préfecture Maritime de la Manche et de la mer du Nord, et l’académie de Normandie (DRAJES), ont organisé conjointement un exercice de simulation d’accident de kite de grande ampleur, destinée à réunir l’ensemble des acteurs qui interviennent sur la chaîne du secours.

Une soixantaines de professionnels se sont donnés rendez-vous pour cet exercice : le CROSS Jobourg, la DRAJES, la SNSM (station de Houlgate, de Dives et de Trouville-sur-Mer), Kite Paradise, l’école de kite Le Menhir de Cabourg, l’association HAK d’Houlgate, les fédérations françaises de voiles (FFV) et de Vol libre (FFVL), les sapeurs-pompiers du Calvados et la sécurité civile Dragon 76 du Havre.

L’objectif de ce type d'exercice est  d’améliorer la connaissance entre les sauveteurs (chaîne de secours) afin d’éviter le sur-accident. Géré comme une alerte réelle (dérive au large avec un vent qui porte au large), l'’idée est de se rapprocher d’une problématique réelle avec un kitesurfeur évoluant à 500 m du rivage sur la commune d’Houlgate et proche de Dives-sur-Mer (station SNSM).

Retour en vidéo :

Les CROSS coordonnent, sous la direction du préfet maritime, l’ensemble des moyens maritimes, aériens et terrestres, publics ou privés, nécessaire à la réalisation des opérations de sauvetage et d’assistance en mer, la priorité du préfet maritime étant la sauvegarde de la vie humaine. En 2021, le CROSS Jobourg a coordonné 68  opérations de secours impliquant des kitesurfs.

L’académie de Normandie (DRAJES) fait de la sécurité des pratiquants sportifs une priorité de son action en s’assurant que les publics évoluent dans un environnement qui apporte toutes les garanties de sécurité. Elle coordonne et met en place plusieurs plans de prévention des risques ciblés par discipline et destinés à sécuriser les pratiques : prévention des accidents de plongée en milieu naturel, sports de combat, prévention des noyades dans les établissements d’accès payant, prévention des accidents de kite). Plus d'informations : 

https://www.ac-normandie.fr/plans-de-prevention-des-risques-dans-le-sport-et-les-acm-accueil-collectif-de-mineurs-123863

Retour en images :

Réunion technique le 3 mars sur la signalétique kite

C'est dans ce contexte que la DRAJES a constitué un comité technique régional chargé de mettre en place des actions pour développer une culture de la sécurité autour de la pratique du kitesurf. Un des projets proposés par le comité est la mise en place, sur l'ensemble du territoire normand, d'une signalétique destinée à informer et à responsabiliser les pratiquants de kitesurf et le grand public. En accord avec les collectivités concernées par les pratiques nautiques, cette signalétique sera positionnée près des spots ou sites de pratique du littoral, mais également dans les terres (lacs et plans d’eaux) et déclinée en fonction des caractéristiques et besoins de chaque site.

Présentation complète du projet le 3 mars 2022 de 10h à 12h

à l'amphithéâtre l'Hémicycle 16 rue Rosa Parks (Rives de l'Orne) à Caen.

La collaboration des collectivités et celle de leur équipe technique est primordiale dans la mise en œuvre de ce projet qui permettra de renforcer la sécurisation de la pratique du kite en Normandie ainsi que l'attractivité de notre territoire.

De nombreuses collectivités et associations ont répondu présents : les communes de Cabourg, Saint-Aubin-sur-mer, Jullouville, Ouistreham, , le centre nautique d'Asnelles représentant la commune et qui a témoigné durant la matinée sur leur projet de panneau d'affiche de la commune, le centre régional nautique de Granville représentant la commune de Granville et la communauté de communes Granville Terre Mer, Luc-sur-mer, Franceville, Hermanville-sur-mer, Courseulle-sur-mer... ainsi que le comité départemental de vol libre. D'autres structures ont également fait part de leur envie de s'associer au projet : la ville d'Honfleur, de Langrune-sur-mer, de Cherbourg en Cotentin, la Hague, l'association de Glisse de nacre,...

Après avoir présenté le projet global de prévention des accidents de kite, Emmanuel Becker (DRAJES - pôle prévention des risques et protection des personnes - en charge du projet) et Benjamin Leroy (SDJES 14) ont présenté aux élus ou leur représentant, aux professionnels et aux associations présentes le détail du projet de signalétique. L'objectif est d'implanter des panneaux d'informations sur les communes concernées afin d'informer et de responsabiliser les pratiquants de kite en Normandie. 
 

    Cette première phase de lancement fera l'objet d'autres réunions pour les autres collectivités et associations qui souhaiteraient s'associer à la démarche.

    Les membres du comité technique (Cotech) :

    • Cédric DECROSS Jobourg
    • Yvan BOUVET (président HAK et FFVL)
    • Michel BRAQUET (président Glisse de Nacre)
    • Philippe AUZOU délégué départemental SNSM DD14
    • Annie LANNUZEL, responsable du service Maritime et Littoral à la Direction Départementale des territoires et de la Mer
    • Nicolas DESREAC Caen-la-mer
    • Sébastien VESLIN (président Côte Normande Kitesurf)
    • Franck PETIJON SDJES 27
    • Jordan CARREAU SDJES 61
    • Marina OLIVIER, CD14,
    • Anne LE GALL Calvados Attractivité
    • David POUDEVIGNE CROSS Jobourg
    • Cédric FAUCHON Kite Franceville
    • Franck PETIJON SDJES 27
    • Jordan CARREAU SDJES 61
    • Matthieu Lefeuvre, CTN FFVL
    • Kevin LEFEVRE Kite Paradise
    • Christelle MOL SDJES76
    • Virginie FIANT, responsable de la communication à la DRAJES,
    • Benjamin LEROY SDJES 14
    • Sabine MERLIER DRAJES
    • Emmanuel BECKER DRAJES

     

    Un groupe de travail à pied d’œuvre

    Comme ce fut le cas en  2018-2019 pour la plongée, les services de l’Etat en Normandie ( DRAJES et  SDJES 14) travaillent depuis 2020 sur un plan de sécurisation régional de la pratique du kite, avec le soutien du Ministère en charge des sports. 


    Ce « plan kite » a déjà donné lieu à des réalisations concrètes : diagnostic régional sur la pratique, webinaires, formation, diffusion d’un autocollant pour identifier le matériel et éviter de déclencher les secours à la moindre voile ou planche trouvée dérivante en mer, etc.

    Pour aller plus loin, un groupe technique s’est constitué. On y retrouve les services Jeunesse et Sports des départements côtiers normands, Caen la mer, Calvados Attractivité, le Département du Calvados, des représentants des Fédérations concernées (FFVL et FFV), trois associations de pratiquants et des écoles de kite.

    Une signalétique dédiée sur les plages

    Cette mise en commun des idées et des expériences devrait aboutir à des actions concrètes, pour mieux diffuser une culture de la sécurité et adapter les secours à la réalité de la pratique. 

    Les premiers signes concrets de ce nouveau plan d'actions seront visibles à partir de 2022. D’abord avec un volet signalétique . En partenariat avec les communes, à partir de l’été 2022, avec le déploiement sur les plages des panneaux de sensibilisation en lien avec les conseils départementaux qui prévoient des recommandations spécifiques à chacun des sites. Les travaux du groupe technique ont déjà permis de donner une forme, un contenu type et un cahier des charges pour la réalisation de ces panneaux. 

    Vers des procédures de sauvetage adaptées 

    Le lancement du plan d’actions comporte également un volet « secours en mer », pour mettre en place des procédures de sauvetage mieux adaptées et menées en concertation. Le CROSS Jobourg, en partenariat avec la SNSM et les sapeurs-pompiers et la DRAJES et les SDJES, coordonnera un exercice de sauvetage en mer le 31 mars 2022 à Houlgate. D’autres formations seront proposées également dans les prochains mois. Ces exercices et formations permettront d’enrichir la réflexion et les travaux en cours.

    Le document de 4 pages, avec la synthèse de l'étude réalisée sur le kite en Normandie et une série de recommandations, est accessible ici : 

    Plus d'informations

    Mise à jour : avril 2022