Kitesurf : un plan de prévention en préparation pour sécuriser l’activité

Le Calvados, dont les plages se prêtent à ce sport en vogue, est territoire pilote dans le cadre d’un plan de prévention coordonné par l’Etat.

La Normandie connaît ces dernières années une augmentation des interventions de secours auprès de pratiquants de kitesurf. Le Calvados, dont les plages se prêtent à ce sport en vogue, est territoire pilote dans le cadre d’un plan de prévention coordonné par l’Etat.

1500 pratiquants réguliers estimés, une soixantaine de spots recensés… Le kitesurf connaît un essor important en Normandie ces dernières années. Les pratiques évoluent et parfois se complexifient, notamment avec l’apparition des foils, ces appendices qui rendent possible le vol et amènent parfois à évoluer plus au large. 

Quatre accidents mortels ont eu lieu en Normandie en 2018 et 2019, et les interventions en mer pour secourir les kiteurs ont suivi la courbe ascendante des pratiquants.

Un groupe de travail à pied d’œuvre


Comme ce fut le cas en  2018-2019 pour la plongée, les services de l’Etat en Normandie ( DRAJES et SDJES 14) travaillent depuis 2020 sur un plan de sécurisation régional de la pratique, avec le soutien du Ministère en charge des sports. 
Ce « plan kite » s’est déjà soldé par des réalisations concrètes : diagnostic régional sur la pratique, webinaires, formation, diffusion d’un autocollant pour identifier le matériel et éviter de déclencher les secours à la moindre voile ou planche trouvée dérivante en mer… 

Pour aller plus loin, un groupe technique s’est constitué. On y retrouve les services Jeunesse et Sports des départements côtiers normands, Caen la mer, Calvados Attractivité, le Département du Calvados, des représentants des Fédérations concernées (FFVL et FFV), trois associations de pratiquants et des écoles de kite.

Une signalétique dédiée sur les plages
Cette mise en commun des idées et des expériences devrait aboutir à des actions concrètes, pour mieux diffuser une culture de la sécurité et adapter les secours à la réalité de la pratique. 

Les premiers signes concrets de ce futur plan de prévention seront visibles à partir de 2022. D’abord avec un volet signalétique . En partenariat avec les communes, à partir de l’été 2022, avec le déploiement sur les plages des panneaux de sensibilisation avec des conseils généraux et des recommandations plus spécifiques à chacun des sites. Les travaux du groupe technique ont déjà permis de donner une forme, un contenu type et un cahier des charges pour la réalisation de ces panneaux. 

Vers des procédures de sauvetage adaptées 


Le lancement du plan d’actions comportera également un volet « secours en mer », pour mettre en place des procédures de sauvetage mieux adaptées. Un exercice coordonné, impliquant notamment le CROSS Jobourg, la SNSM et les sapeurs-pompiers, devrait avoir lieu début avril à Houlgate. Il permettra de nourrir les débats et les travaux.

Le document de 4 pages, avec la synthèse de l'étude réalisée sur le kite en Normandie et une série de recommandations, est accessible ici : 

Plus d'informations

https://www.ac-normandie.fr/article/plans-de-prevention-des-risques-dan…https://www.ac-normandie.fr/article/plans-de-prevention-des-risques-dans-le-sport-et-les-acm-accueil-collectif-de-mineurs-123863