Le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC)

Lieu d'apprentissage, l’Ecole est également un espace de socialisation et d’acquisition de compétences en matière de coopération, d’acceptation des différences et du respect de l’autre, de responsabilité et d’engagement, si importantes pour la vie en société.

Par les actions éducatives qu’elle met en œuvre, l’École contribue à l’éducation citoyenne des enfants et adolescents en lien avec les familles et les partenaires (collectivités territoriales, associations, etc.). Afin de mettre en cohérence ces actions éducatives avec les apprentissages des élèves, un comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) est organisé à chaque niveau du territoire académique. Institué en 1990 et réaffirmé en 2016 (https://www.education.gouv.fr/bo/16/Hebdo30/MENE1621031C.htm), le CESC est avant tout une instance de dialogue permettant la programmation et la mise en œuvre de projets éducatifs. En invitant l’ensemble des acteurs de la communauté éducative à participer au dialogue autour de ces projets, le CESC permet de créer des réseaux de partenaires au service de la cohérence d’un parcours de l’élève, au plus près des besoins et réalités du territoire.

Organisation territoriale

Un CESC existe dans chaque établissement du second degré. Il peut être mis en place au niveau d’un territoire ou d’un bassin pour renforcer les liaisons école-collège et collège-lycée et ainsi favoriser une continuité de l'action éducative de la maternelle à la classe de terminale : il devient alors CESCI c’est-à-dire CESC inter-établissements ou CESC interdegrés (http://www.ac-rouen.fr/medias/fichier/guide-cesc-inter-degre-inter-etablissement_1444319982605-pdf technique V3).

Dans chaque direction des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN), un comité départemental est créé.

Enfin, un comité académique est placé sous l’autorité de la rectrice. Le CAESC définit les grands axes des actions portées dans le cadre de l'éducation à la santé et à la citoyenneté, en associant les partenariats interministériels.

Le pilotage de la politique éducative, l’accompagnement des établissements et le partenariat sont ainsi renforcés aux différents échelons de l’académie.

Principes essentiels de l’action éducative en milieu scolaire

Toute action d’éducation à la santé ou à la citoyenneté en milieu scolaire doit :

Axes principaux d’une action éducative en milieu scolaire

Une éducation à la santé ou à la citoyenneté n’est pas une instruction par les normes : il ne suffit pas de connaître les comportements favorables à la santé pour les appliquer. Les prises de risques et les transgression étant inhérentes à l’adolescence, il est important de construire un projet global et interdisciplinaire qui permette de jouer sur différents leviers.

La littérature de la recherche montre qu’il existe deux axes de travail aux résultats probants :

  • Favoriser le développement des compétences psycho-sociales ou des compétences sociales et civiques chez les élèves. Selon la définition de l’organisation mondiale de la santé (OMS), les compétences psychosociales constituent "la capacité d'une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne".
    Les 3 grandes catégories des 10 compétences psychosociales
  • Favoriser l’engagement des élèves et la prévention par les pairs, valoriser le sens de la responsabilité et du collectif par l’implication des élèves dans les actions éducatives au sein de leur établissement. Cet engagement peut prendre différentes formes : représentants des élèves au CESC, éco-délégués, élèves ambassadeurs harcèlement, élèves ambassadeurs prévention-santé, cadets de la sécurité civile, etc.

Ces deux axes de travail ont été retenus comme prioritaires dans l’académie de Normandie pour l’année 2020-2021.

Thématiques et ressources utiles

CESC thématiques et ressources utiles