Événement final MERCII

MERCII (Manager l’École de la République dans la Confiance, l’Inclusion et l’Innovation) est un projet Erasmus + porté par la DAREIC et le GIP académique

Temps de lecture 4 minutes

Le 15 janvier 2020, l’événement final du consortium européen Erasmus+ MERCII s’est tenu conjointement dans les locaux de Canopé à Caen et Mont-Saint-Aignan, sous la forme d’une conférence espace cadres. MERCII (Manager l’École de la République dans la Confiance, l’Inclusion et l’Innovation) est un projet Erasmus + porté par la DAREIC et le GIP académique qui a été réalisé sur la période 2018-2020 et avait pour objectif le développement professionnel des personnels d’encadrement. Étaient concerné-e-s : cinq IEN premier degré, un IEN-ET-EG, quatre IA-IPR, neuf personnels de direction : un proviseur adjoint et huit principaux/pales adjoint-e-s ainsi que la directrice territoriale et son adjointe. Réparti-e-s en trinômes intercatégoriels, ces acteurs/actrices qui représentaient 40% de la promotion des personnels d’encadrement stagiaires de l’académie ont pu observer pendant une semaine de job shadowing un des six systèmes éducatifs européens suivants : allemand, finlandais, grec, italien, portugais et roumain. Comme l’a parfaitement résumé l’un des participants : « Il s’agit de contribuer par nos missions et notre engagement sur le terrain à développer le pouvoir d’agir de chacun-e des acteurs/actrices du système éducatif : nous-mêmes, les professeur-e-s, les équipes éducatives dans leur ensemble, les élèves et les parents ». 

Après une ouverture de journée sur les sites de Caen et Rouen par les DAREIC et les directrices territoriales Canopé de Caen et Rouen, Jean-Christophe Deberre, président de la Mission Laïque Française, a communiqué sur le thème « Ce siècle de mobilité », communication suivie en visioconférence à Caen. La suite de la journée a été consacrée à la présentation du projet MERCII, à la découverte de pôles ressources (eTwinning, DAREIC) ainsi qu’à la participation à des ateliers :

  • Inclusion : en quoi à l’heure de l’école inclusive, une mobilité européenne peut-elle apporter des éléments de réponse pour un personnel d’encadrement ?  
  • Management : à l’heure de l’école de la confiance, quels éléments de réponse une mobilité européenne peut-elle apporter à l’échelle d’un établissement, d’une circonscription, d’une discipline ?
  • Projets internationaux : quelles plus-values induites par une mobilité apprenante pour mobiliser les cadres et la communauté éducative au service de la réussite de tous ?

Quel meilleur mot de la fin que celui de la déléguée régionale de Coïmbra au Portugal : 

« Toutes les réponses sont dans l’école ».