Repas coréen

Repas coréen pour tous les collégiens de Jean de la Varende

Un flyer de l’ Association des Activités sur la Société et la Civilisation Coréennes (AASCC) attendait patiemment en salle des professeurs du collège Jean de la Varende. Les jours passaient, les papiers s’accumulaient sur la table, mais il ne perdait pas courage. Et lors d’une récréation, Amandine Lasnon, professeure de français, lui jeta un regard distrait. 
Puis curieux.
Le consulta. 
Et la longue attente du flyer prit fin.

Amandine Lasnon contacta l’association et les échanges furent tellement fructueux qu’une convention devrait bientôt être signée, un collège partenaire trouvé dès la rentrée prochaine et ses élèves de sixième parlent déjà de prendre l’avion d’ici deux ans pour aller à la découverte du pays du Matin calme. Il faut dire que la classe de 6ème 3 baigne dans la culture coréenne. En fil rouge, la lecture de "L’école des chats", de Kim Jin-kyeong qui conduit à un travail sur des aspects traditionnels de la vie coréenne, les instruments de musique, les temples, la nourriture. Les fiches de lecture ponctuent la vie de ces jeunes collégiens et ils attendent avec impatience la venue de l'auteur qui leur dédicacera son  livre courant mai. Quel merveilleux souvenir pour eux, mais leur enseignante ne souhaite pas en rester là. 

Parfaitement épaulée par Véronique Archeray et les autres membres de l’association, elle se projette sur des projets plus ambitieux. Elle souhaite dépasser le cadre de sa classe, travailler en collaboration avec une enseignante d’anglais, l’objectif étant que ses élèves échangent en anglais avec des collégiens coréens. Lecture d'un même roman par les deux classes, échanges de Magic Boxes, visioconférences, les idées ne manquent pas. À l’horizon 2016, un appariement avec un collège de Séoul est même envisagé. Il faut dire qu’elle a le soutien de Pascal Marie, le principal de son établissement, et que l’un des lycées de secteur de Jean de la Varende est Camille Saint-Saëns, où le coréen est enseigné en LV3. 

Afin d’inaugurer officiellement le partenariat avec AASCC et de s’ouvrir à l’ensemble du collège, un repas typiquement coréen était organisé le jeudi 19 février. Des membres de l’association vêtus d’habits traditionnels étaient présents en cuisine pour assister l’équipe. Musique d’ambiance diffusée dans le réfectoire, cérémonie du thé orchestrée par Jae-eun Park, salle décorée aux couleurs de la Corée, tous les ingrédients étaient mis en place pour que les élèves se sentent dépaysés. Bulgogi, dakbokeumtang et autres kimchi furent dévorés avec enthousiasme, quel meilleur vecteur que la nourriture pour aller à la découverte de l’autre ? Le premier objectif était atteint : le collège entier vivait à l’heure coréenne ce jour-là. De nombreux gestes touchaient particulièrement Amandine Lasnon : une élève lui offrait le matin même une part d’omelette coréenne qu’elle avait cuisinée avec sa maman, un autre lui donnait des photos trouvées sur internet, d’autres encore apostrophaient tout le monde d’un annyeonghaseyo (안녕하세요) fort dépaysant. Des ateliers d’initiation à la calligraphie ainsi que d’écriture autour du conte  "L’école des chats" seront mis en place dès le mois de mars pour la classe de 6ème concernée, certainement le début d’une longue relation avec la Corée.
Par ailleurs, un buffet "royal" préparé par Jeong Yun Koller, venue tout spécialement de Paris, réunissait Pascal Marie, Dominique Desaix, proviseur du lycée Saint Saëns, Olivier Launay, DAREIC, et Bouriane Lee, attachée d’éducation à l'ambassade de Corée. Moment convivial, mais également de travail, des perspectives pour l’avenir étaient ébauchées entre une tasse de nochka et une bouchée de huinbap. 

Le flyer pouvait enfin prendre sa retraite, fier du mouvement qu’il avait impulsé !