« Retour à l’école / Back to school »

Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI), sous l’égide du Secrétaire d’État chargé des affaires européennes, avait proposé en 2015 la mise en œuvre expérimentale d’une initiative européenne :
« Retour à l’école / Back to school ».

Temps de lecture 4 minutes

Cette initiative vise à encourager l’intervention de fonctionnaires en poste au sein des institutions européennes devant des classes d’établissements scolaires qu’ils ont fréquentés en tant qu’élèves dans le primaire ou le secondaire. L’objectif est de présenter leur activité professionnelle et le fonctionnement des institutions européennes. C’est ainsi que dans l’académie de Rouen, trois fonctionnaires européens ont manifesté leur souhait de participer :

  • Delphine Langlois - Office européen de lutte anti-fraude (OLAF) – devait retourner sur les traces de son adolescence au lycée Thomas Corneille à Barentin, mais malheureusement, cela n’a pu se réaliser pour des contraintes d’emploi du temps ;
  • Edouard Belloncle – Foreign Policy Instruments – à l’institution Saint-Joseph au Havre ;
  • Clémentine Leroy, DG environment – Unité environnement marine et industrie de l’eau – au lycée Guillaume le Conquérant à Lillebonne. 

Devant un petit groupe d’élèves de seconde ou face à un amphithéâtre rempli d’élèves de terminale, ils ont su donner un visage à l’Europe et la rendre moins mystérieuse. Des exposés illustrés de nombreux schémas ou photographies et des échanges animés avec des élèves ravis de pouvoir converser avec un(e) ancien élève de l’établissement qui occupe maintenant un poste prestigieux, l’objectif de la manifestation a clairement été atteint. Comme l’a dit Clémentine Leroy, « j’ai bien aimé l’idée de revenir dans mon ancien lycée et communiquer de manière simple et concrète sur ce qu’est l’Union européenne et j’aimerais bien participer à nouveau dans les années à venir. ». Chefs d’établissement et enseignants se sont par ailleurs félicités de ces moments de partage. Pour eux, c’était une façon de montrer des exemples concrets à partir d’une expérience vécue et d’illustrer  leurs cours d’histoire, géographie ou encore SVT pour ne nommer que ces disciplines.

Lancé en 2007, ce programme a atteint son rythme de croisière - 65 400 élèves concernés en 2013 -  et l’académie de Rouen espère accueillir de nouveaux ambassadeurs dans les années à venir.