Un œil sur EYE

« Je suis sensibilisé à la problématique européenne en tant qu’enseignant et citoyen et je me demande toujours ce que je peux faire pour éveiller mes élèves à L’Europe. »

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 3 minutes

Partant de ce principe et du constat que pour les nouvelles générations, l’Europe ne représente qu’un marché, Éric Gachet, professeur d’histoire-géographie au lycée Malraux à Gaillon, cherche toutes les opportunités de promouvoir auprès de ses élèves une citoyenneté européenne active. Il est à l’affût de tout dispositif qui lui permet de compléter le cadre très théorique des cours, et après avoir fait participer des élèves notamment au quiz européen ou encore au jeu-concours « Euroscola », il a découvert le dispositif EYE (European Youth Event), programme  mis en place par le Parlement européen depuis 2014 qui regroupe tous les deux ans environ 8 000 jeunes venus de toute l’Europe.

Assisté de Thierry Doumeix, professeur en DNL mathématiques, ils vont amener treize élèves à Strasbourg (onze élèves en classe de seconde et deux en première) au mois de juin. Le choix d’élèves de seconde n’est pas le fruit du hasard mais a été fait en fonction du programme de première qui est centré sur l’Europe en géographie. EYE aura été une excellente préparation et aura très certainement éveillé leur curiosité. Des conférences littéraires mais également scientifiques, des débats en français, anglais ou allemand, des ateliers ainsi que des concerts et autres festivités seront au programme et les élèves participent déjà à une plateforme collaborative sur le site de EYE pour préparer tous ces moments. Un padlet (mur collaboratif) sera produit par tous les participants et tous les élèves du lycée pourront le consulter. Ainsi, les treize « happy few » seront des ambassadeurs de la citoyenneté européenne au sein de leur établissement.

Donner une couleur à une année, avoir un fil rouge qui va tenir les élèves en haleine est l’une des priorités d’Éric Gachet et il pense déjà à un futur projet Erasmus+ tout en sachant qu’il fera de nouveau participer des élèves à EYE 2020 et en se félicitant que de nombreux voyages à l’étranger soient organisés tous les ans au sein de son établissement.