Un plan pour co-construire une société apprenante

Rapport remis à la ministre du Travail, au ministre de l’Éducation nationale et à la ministre de
l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation le 4 avril 2018.

Recherchez par mot-clés

Rapport

Un plan pour co-construire une société apprenante

A l'intelligence collective, la planète reconnaissante

Rapport de François TADDEI, Directeur du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI) Remis à la ministre du Travail, au ministre de l’Éducation nationale et à la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le 4 avril 2018. Co-rapporteurs : Catherine BECCHETTI-BIZOT, Inspectrice générale de l’éducation nationale Guillaume HOUZEL, Inspecteur général de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche Gaëll MAINGUY, Directeur du développement et des relations internationales du CRI Marie-Cécile NAVES, Cheffe de projet à la Conférence des présidents d’université (CPU).

 

  • La première partie de ce rapport résume l’état d’esprit et les principes qui peuvent faciliter la mise en place d’une société apprenante. L’inclusivité, la confiance, le partage et la coopération en sont des valeurs essentielles ; elles favorisent la mise en commun des expériences de chacun, pour permettre le progrès de tous et de toutes.
  • Dans la deuxième partie du rapport, nous avons recensé de nombreuses innovations déjà existantes dans les établissements, les organismes et sur divers territoires apprenants.
  • La troisième partie du rapport formule des recommandations, sous la forme de cinq actions globales et trente propositions opérationnelles, et insiste sur leur complémentarité :
    • Favoriser les expérimentations de démarche apprenante dans les territoires pour prototyper, documenter, partager et évaluer des projets prometteurs aux bénéfices de tous;
    • Créer des écosystèmes numériques d’apprentissage, dont un carnet de l’apprenant, qui permettent à chacun de documenter ses apprentissages, s’orienter, rencontrer pairs et mentors et penser son avenir;
    • Stimuler la recherche pour l’éducation, en mobilisant toutes les disciplines et en créant des sciences participatives de l’apprendre pour que tous soient invités à être des co-chercheurs capables d’innover;
    • Réinventer et enrichir la formation adossée à la recherche des acteurs de la société apprenante, en particulier les formateurs, les formateurs de formateurs et les décideurs, en créant un campus numérique, lieu de ressources pour le vivier d’acteurs de la société apprenante;
    • Inviter nos partenaires à co-construire une Europe et une planète apprenantes, en créant ensemble une alliance internationale, agile et dotée de plateformes numériques pour mutualiser les recherches et les innovations, former tous les acteurs désirant contribuer et mobiliser.