Programme Jules Verne

Le programme de mobilité internationale "Jules Verne" concerne des séjours professionnels d'une année à l'étranger destinés aux enseignant-e-s titulaires des premier et second degrés de l'enseignement public.

Recherchez par mot-clés

Europe et International

Temps de lecture 5 minutes

Il s’agit d’un séjour professionnel d’une année scolaire à l’étranger destiné aux enseignant-e-s titulaires des premier et second degrés de l’enseignement public – de toutes disciplines, dans l’ensemble des filières – qui souhaitent effectuer une mobilité internationale en vue de participer à un projet de coopération éducative bilatérale et de consolider ou accroître leurs compétences linguistiques, pédagogiques, didactiques et culturelles.

Ce programme ministériel est conçu comme un instrument privilégié permettant la déclinaison de la politique internationale du ministère au niveau de chaque académie. Les modalités Jules Verne viennent nécessairement en appui des politiques de coopération éducative correspondant à des stratégies et des besoins académiques.

Dans cet esprit, les mobilités Jules Verne doivent dorénavant s'inscrire obligatoirement :

  • dans des projets destinés à renforcer ou mettre en oeuvre des accords internationaux bilatéraux qui impliquent directement le Ministère et résultent de décisions prises au niveau de la politique éducative internationale de la France et de la politique engagée par le Ministère en charge de l'Éducation nationale ;
  • dans des projets organisés en appui à des politiques de coopération éducative correspondant à des stratégies et à des besoins académiques. Ces politiques sont notamment mises en œuvre dans le cadre d'arrangements administratifs internationaux bilatéraux d'initiative académique et contribuent au développement de sa politique d'ouverture européenne et internationale (volet international des projets d'établissement, partenariats entre académies et entités administratives étrangères).

Elles s’entendent dans un esprit de réciprocité. La priorité sera donnée aux enseignant-e-s proposant un établissement partenaire lors de leur candidature.
Les candidat-e-s posséderont le niveau de compétence B2 dans la langue du pays d'accueil et/ou dans une des huit langues européennes les plus enseignées en France (allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, portugais et russe). Les enseignant-e-s établiront un rapport sur leurs activités accompagné d’un rapport établi par le/la chef-fe de l’établissement d’accueil qui portera sur le contenu des actions auxquelles ils et elles auront participé. Ces documents, destinés à valoriser le parcours de carrière des enseignant-e-s, seront portés à la connaissance des supérieur-e-s hiérarchiques et des corps d’inspection concernés afin d’être pris en compte lors d’inspections et de promotion ultérieures.
Les enseignant-e-s sont placés sous tutelle hiérarchique partagée, française et locale.
Les obligations de service et le régime de congé des enseignant-e-s sont fixés par le pays d’accueil.

Les enseignant-e-s candidats à la mobilité dans le cadre du programme Jules Verne sont prié-e-s d’adresser, par voie hiérarchique, leur dossier de candidature : 

  • Pour le premier degré : à leur IEN de circonscription qui portera un avis et transmettra le dossier à l’IA-DASEN. 
    La DAREIC sera destinataire de l’ensemble des dossiers visés et expertisés par l’IA-DASEN.
  • Pour le second degré : à leur chef-fe d’établissement qui portera un avis. 
    La DAREIC sera destinataire de l’ensemble des dossiers visés et expertisés par le/la chef-fe d’établissement et se chargera de prendre l’attache des IA-IPR de discipline pour avis.

Une commission académique étudiera les dossiers de candidature. Dans le cas où une suite favorable est envisageable, les candidat-e-s pourront être convoqué-e-s pour un entretien.

Site eduscol, page du programme Jules Verne